L'enfer des souris de laboratoires raconté par une association (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 novembre 2017 - 17:47
Image
Souris Expérience
Crédits
Ruud Hein/Flickr
L'association Animal Testing a dénoncé le sort des souris dans les laboratoires français.
Ruud Hein/Flickr
L'association Animal Testing a diffusé ce lundi sur le site de "Libération" une vidéo dans laquelle elle déplore les conditions de vie des souris dans les laboratoires français. Des images tournées en 2017 par une lanceuse d'alerte dans un grand établissement parisien.

Les images sont difficilement soutenables. L'association Animal Testing a diffusé ce lundi 6 sur le site de Libération une vidéo dans laquelle elle déplore les conditions de vie des souris dans les laboratoires français. Filmées en caméra cachée dans un grand établissement parisien, ces séquences ont été tournées en 2017 par une lanceuse d'alerte qui ne supportait plus de participer à des expériences dites "sordides".

Sur les images divulguées par l'association, les internautes peuvent voir des rongeurs atteints de tumeurs tellement grosses qu'ils sont incapables de se déplacer. "C'est comme se balader avec un gros sac à dos",  ironise par exemple l'un des scientifiques. Et ce n'est pas tout. La vidéo met également en avant des pratiques loin d'être connues du grand public."Un chercheur m'a demandé de prélever du sang sur plusieurs dizaines de souris. Autant de sang qu'il était possible sur chaque animal, sans anesthésie", a notamment raconté la lanceuse d'alerte. Une technique qu'elle n'a pas supportée et qui l'a poussée à témoigner. Pour elle, "on ne peut pas prélever du sang sur un être vivant jusqu'à temps qu'il n'y ait plus de sang, comme si c'était un flacon, et qu'il meurt de ce qu'on lui fait subir".

De plus, la lanceuse d'alerte nous apprend que des anesthésies sont parfois pratiquées au niveau des yeux, des chirurgies qui les rendent aveugles. Mais aussi que les rongeurs sont tués de plusieurs façons lorsqu'ils ne succombent pas à ces traitements: par dislocation cervicale (on tire manuellement sur la tête et la queue) ou bien gazés au CO2. (Attention, certaines images peuvent choquer)

Suite à la réception de ces images, l’association Animal Testing a demandé à l’Assemblée nationale qu’une commission d’enquête soit prévue sur l’expérimentation animale. De son côté, Brigitte Bardot à également réagi en écrivant une lettre ouverte à la ministre de la Recherche Frédérique Vidal, alertant sur "le sort funeste des animaux de laboratoires". Pour elle, la France doit absolument "sortir de cette impasse honteuse qu’est l’expérimentation animale". 

À LIRE AUSSI

Image
Cosmétiques Produits Boutique Illustration
Expérimentation animale dans le domaine des cosmétiques : quelle réglementation au sein de l'Union européenne ?
Connue pour son refus de tester ses produits sur les animaux, la marque de cosmétiques NARS vient de céder à la pression du marché chinois, début juillet, en autorisan...
14 juillet 2017 - 01:51
Image
Souris Expérience
Expérimentation animale : où en est la France ?
Toujours d’actualité, l’expérimentation animale est revenue au centre des discussions à l’occasion de la Journée mondiale des animaux dans les Laboratoires (JMAL), le ...
05 mai 2017 - 12:31
Image
Cosmétiques Produits Boutique Illustration
Cosmétique et expérimentation animale : une éthique européenne de la consommation
L’Union européenne agit quotidiennement dans notre manière de consommer en promouvant une éthique responsable et protectrice de la condition animale. Depuis 2013, tous...
17 mars 2015 - 12:50
Lifestyle

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.