Les Ulis: un commissariat attaqué au cocktail molotov par des émeutiers

Les Ulis: un commissariat attaqué au cocktail molotov par des émeutiers

Publié le 15/07/2019 à 17:41 - Mise à jour à 17:56
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le commissariat des Ulis (Essonne) a été attaqué par des émeutiers dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15. Le bâtiment a subi des jets de cocktails molotov et de pierres. 

Le week-end a été particulièrement tendu dans l'Essonne. Le commissariat des Ulis a essuyé dimanche soir des jets de pierres et de cocktails molotov. La veille, il avait déjà été la cible des quelques émeutiers. Aucune victime n'est à déplorer même si plusieurs véhicules de police ont été dégradés.

Selon Le Parisien, qui rapporte l'information, les incidents qui sont récurrents les soirs de 14 Juillet ont éclaté peu après 23h30 dans plusieurs villes du département. Aux Ulis, une trentaine d'émeutiers se sont attaqués au poste de police vers 2h du matin, lançant des projectiles, dont des cocktails molotov et des pierres sur le commissariat. Aucun des engins incendiaire n'a toutefois pris feu. Quatre véhicules des forces de l'ordre ont toutefois été dégradés.

Lire aussi – Festivités du 14-Juillet et victoire de l'Algérie: 282 interpellations en France

Interrogé sur ces évènements par BFMTV, Olivier Michelet, secrétaire départemental Unité SGP Police Essonne, a fait état de faits "extrêmement graves". 

Dans d'autres villes de l'Essonne, les policiers ont dû intervenir à plusieurs reprises pour sécuriser l'action des sapeurs-pompiers mobilisés sur des feux de poubelles, notamment "sur les communes de Massy, Ris-Orangis, Corbeil-Essonnes, Gif-sur-Yvette, Avrainville, Athis-Mons ou encore Montgeron".

Dans d'autres communes, les forces de l'ordre ont été la cible de jets de pierres et même de tirs de mortiers. A Chilly-Mazarin, de tels comportements ont donné lieu à quatre interpellations.

"Tous ces événements démontrent que le département de l'Essonne est un département difficile où la violence est toujours présente. L'attaque du commissariat des Ulis en est l'emblème", a dénoncé le syndicat Alliance.

Voir:

Besançon: des centaines de Gilets jaunes tentent d'entrer dans un commissariat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le commissariat des Ulis a été la cible de jets de cocktails molotov.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-