LG accusé d'avoir saboté des lave-linge Samsung

Auteur(s)
AS
Publié le 26 décembre 2014 - 16:15
Image
La société Samsung vend des lave-linge high-tech.
Crédits
©Steve Marcus/Reuters
LG et Samsung croisent le fer depuis des années dans le domaine de l'électroménager et des smartphones.
©Steve Marcus/Reuters
Une enquête est ouverte pour savoir si les hauts responsables du groupe LG ont bien saboté des lave-linge de leur concurrent Samsung en Allemagne, en septembre dernier. Des perquisitions ont eu lieu ce vendredi au siège coréen de LG, qui dément ces dégradations.

Un sabotage de lave-linge, l'affaire n'est pas banale. Et pourtant, les enquêteurs prennent les faits très au sérieux puisque qu'elle implique les deux géants sud-coréens LG et Samsung, concurrents dans le domaine des smartphones et de l'électroménager.

Le siège du groupe LG à Séoul et une usine de Changwon ont été perquisitionnés ce vendredi selon l'agence Yonhap. Des documents et disques durs ont été saisis.

Samsung Electronics accuse de hauts responsables de LG, dont le président de son département électroménager, Jo Seong-Jin, d'avoir volontairement endommagé des lave-linge de sa fabrication dans deux grands magasins d'appareils électroniques de Berlin au mois de septembre, avant le salon professionnel de l'électronique IFA.

Sur les images enregistrées par les caméras de surveillance des boutiques, plusieurs hommes d'origine asiatique -et identifiés comme étant des cadres de LG- détruisent les portes de lave-linge avant de s'enfuir, affirme Samsung Electronics.

La réponse de LG? Elle a démenti en partie ces accusations, reconnaissant tout de même que ses employés s'étaient bien rendus dans les magasins mais dans le cadre d'une étude de marché sans intention de détruire le matériel exposé. L'entreprise s'est également fendue d'un communiqué expliquant que les "machines à laver d'une certaine compagnie semblent dotées de charnières bien plus fragiles que celles d'autres entreprises".

Samsung, lui, demande réparation pour diffamation, atteinte aux biens et entrave à l'activité économique.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.