Marseille: vol d'un objet égyptien en plein jour dans un musée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Marseille: vol d'un objet égyptien en plein jour dans un musée

Publié le 26/09/2017 à 16:33 - Mise à jour à 16:54
©Flickr/@Jean-Pierre Dalbéra
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Durant le deuxième week-end du mois de septembre, le musée de la Vielle charité à Marseille a été le théâtre d'un vol en plein jour. Le ou les suspects ont dérobé un objet égyptien antique à la barbe des gardiens.

C'est une affaire assez embarrassante pour la mairie de Marseille que révèle ce mardi 26 le site Marsactu. Durant le week-end du samedi 9 au dimanche 10 septembre, une pièce égyptienne, une tablette ou une stèle selon les versions, a été dérobée au musée de la Vielle charité. La ville de Marseille a porté plainte quelques jours après le vol.

Les faits ont eu lieu en plein jour et "sans effraction" selon le site d'actualités locales. Une seule gardienne était alors présente dans la pièce où a eu lieu le vol peut-être un "défaut de surveillance" d'après des sources proches de l'enquête contactées par La Provence.

Rien de plus n'a été indiqué sur le ou les malfaiteurs qui se sont emparés de cet objet historique avec une apparente facilité.

L'objet vieux de milliers d'années pourrait valoir des milliers d'euros. La police judiciaire a émis l'hypothèse que le voleur ait pu venir "spécialement pour cette pièce, peut-être sur commande". Les forces de l'ordre ont aussi tenu à souligner qu'on "ne peut pas écouler ce genre d'objet n'importe comment et à n'importe qui".

Le musée de la Vieille charité détient la deuxième plus grande collection française d'objets égyptiens antiques après le Louvre. Pourtant l'établissement de la ville des Bouches-du-Rhône connaît régulièrement des problèmes liés à son personnel. Les fonctionnaires chargés de garder les lieux sont des personnes en fin de carrière ou victimes d'un lourd handicap. Le taux d'absentéisme est donc très élevé certains jours au point que parfois, certaines salles ne sont pas accessibles au public.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La pièce antique a disparu du musée depuis le week-end du samedi 9 au dimanche 10 septembre.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-