Normandie: un Breton torturé pour une dette liée à des stupéfiants, deux hommes interpellés

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 24 août 2016 - 15:57
Image
Un gendarme.
Crédits
©Witt/Sipa
Les deux suspects sont soupçonnés de l'avoir torturé pour une affaire de stupéfiants.
©Witt/Sipa
Un homme a été découvert hagard dans une petite commune normande. Il a déclaré avoir été torturé et présentait des plaies sur le corps. Ses deux bourreaux présumés ont été arrêtés.

La victime n’est sans doute pas passé loin du pire. Deux hommes suspectés d’avoir enlevé et séquestré un homme de 21 ans, et de lui avoir imposé de graves sévices physiques ont été interpellés par les gendarmes de Louviers.

Le mardi 16 août en effet, des hommes d’une patrouille territoriale de Louviers découvrent sur la commune de Saint-Pierre-du-Vauvray (Eure) un véhicule présentant des plaques d’immatriculation visiblement falsifiées. Or, cette voiture appartenait justement à la victime qui avait été découverte hagard dans la commune, selon des sources judiciares rapportées par la presse locale.

Aux enquêteurs l’interrogeant, l'homme, qui réside en Bretagne, a déclaré que deux hommes l’ont forcé à les accompagner en Normandie le jeudi 28 juillet, soit tout de même presque trois semaines avant qu'il ne soit découvert dans un état sérieux. Là, ils l’auraient torturé, lui infligeant de nombreuses plaies sur le corps.

Grâce aux indications de la victime, les autorités ont rapidement pu appréhender les deux hommes, dès le 17 août. Au domicile des suspects, près de 300 grammes de résine de cannabis, des entraves, une voiture voilée, du ruban adhésif et des armes blanches ont été retrouvés. Soit la parfaite panoplie pour séquestrer quelqu’un.

Motif apparent de l’acte des agresseurs présumés: "une dette d’argent, en lien avec l’achat de stupéfiants", selon la compagnie de Louviers. Les deux mis en cause ont été présentés au parquet, vendredi 19 août. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte.

 

À LIRE AUSSI

Image
Un policier de dos.
Nantes: un homme torturé et tué, trois personnes en garde à vue
Un homme de 33 ans, une jeune fille de 15 ans et un garçon de 16 sont en garde à vue depuis jeudi 31 à Nantes après la découverte le 23 décembre du corps d'un homme de...
02 janvier 2016 - 12:43
Société