Paris : un terroriste arrêté par hasard, il projetait une attaque "imminente"

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 22 avril 2015 - 12:30
Image
Bernard Cazeneuve.
Crédits
©Joshua Roberts/Reuters
L'islamiste préparait un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises" de façon "imminente", a annoncé Bernard Cazeneuve ce mercredi 22 avril.
©Joshua Roberts/Reuters
La police a arrêté dimanche 19 un islamiste radical considéré comme dangereux, a révélé ce mercredi Bernard Cazeneuve. Arrêté presque par hasard, l'homme possédait un arsenal impressionnant et projetait un attentat "imminent", selon le ministre.

Est-on passé tout près d'une nouvelle vague d'attentats? Un homme de 23 ans identifié comme  islamiste radical a été arrêté en possession d'armes de guerre, dimanche 19, selon une information révélée ce mercredi par Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur a également précisé que le suspect projetait un attentat "imminent" contre "une ou deux églises". Pourtant, bien qu'étroitement surveillé par les services de renseignement, le terroriste aurait été arrêté par hasard.

Peu avant 9h, dimanche, le SAMU reçoit un appel d'un homme blessé suite à une violente agression dans le 13e arrondissement de Paris. Dépêchés sur place, les policiers découvrent la victime les jambes en sang et la conduisent à l'hôpital. En suivant les traces de sang, ils remontent alors jusqu'au véhicule du jeune homme où leur attention est alertée par un gyrophare dont est étrangement équipée la voiture. A l'intérieur, ils retrouvent un arsenal inquiétant: un fusil kalachnikov et deux pistolets automatiques.

Dans le même temps, les services de renseignement ont automatiquement été alertés car la victime de l'agression fait l'objet d'une fiche "S", pour sûreté d'Etat, et est identifié comme un islamiste radical dangereux. Il est alors immédiatement interpellé sur son lit d'hôpital.

A son domicile, les forces de l'ordre ont notamment découvert trois autres kalachnikovs, des gilets pare-balles et des brassards siglés "police". D'après les documents retrouvés, l'homme avait l'intention de commettre "un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises" de façon "imminente", a expliqué Bernard Cazeneuve ce mercredi, ajoutant que "dimanche matin, cet attentat a été évité". Selon certaines sources, ses cibles étaient situées à Villejuif (Val-de-Marne). Enfin, toujours selon le ministre,"l'individu avait été signalé aux services de police comme ayant des velléités de partir en Syrie".

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.