Prêtre égorgé : Saint-Dié-des-Vosges ne veut pas non plus inhumer Abdel Malik Petitjean

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 09 août 2016 - 14:05
Image
Abdel Malik Nabil Petitjean.
Crédits
©Stringer/AFP
Le maire de Saint-Dié-des-Vosges souhaite que le terroriste soit inhumer en toute discrétion afin d'éviter les phénomènes de culte.
©Stringer/AFP
Après le refus du maire de Montluçon, c'est au tour de celui de Saint-Dié-des-Vosges de préciser qu'il ne souhaite pas accueillir la sépulture de l'un des terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray, Abdel Malik Petitjean.

Le maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence, interrogé ce mardi 9 sur France Bleu Sud Lorraine s'est exprimé sur le fait d'accueillir la dépouille de l'auteur de l'assassinat du prêtre Jacques Hamel: "Je n'ai pas été contacté par la famille, mais pour parer à toute éventualité, je préfère d'ores et déjà dire que la ville ne souhaite pas inhumer l'un des terroristes de Saint-Etienne-du-Rouvray".

Le maire a préféré mettre les choses au clair car Abdel Malik Petitjean est né à Saint-Dié-des-Vosges en 1996, avant de déménager dans l'est de la France, à Montluçon dans l'Allier puis à Aix-les-Bains en Haute-Savoie dans les dernières années de sa vie.

Le maire UDI de cette ville de Lorraine a précisé "il est souhaitable que les lieux de sépulture ne soient pas les lieux où les personnes ont vécu". L'inhumation du terroriste doit se faire "en toute sécurité et dans la plus grande discrétion" afin d'éviter "un phénomène de culte néfaste à leur mémoire que certains pourraient organiser", a-t-il expliqué.

David Valence a tenu à régir après le refus du maire de Montluçon, Daniel Dugléry, d'inhumer dans sa commune Abdel Malik Petitjean. "Ma décision est très simple. Il y a quatre points pour être inhumé dans une commune: être décédé dans cette commune, y résider, y posséder un caveau familial ou y être inscrit sur les listes électorales. Aucune des quatre ppints n'est étable. J'applique les lois de la République" avait il précisé au quotidien La Montagne

 

À LIRE AUSSI

Image
Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean.
Le maire de Montluçon refuse l'inhumation dans sa commune d'Abdel Malik Petitjean
La famille d'Abdel Malik Petitjean souhaite que ce dernier soit enterré à Montluçon, dans l'Allier, où il vécut plusieurs années. Le maire refuse, avançant des argumen...
08 août 2016 - 15:12
Société
Image
Saint-Etienne-du-Rouvray au lendemain de l'attaque de l'église.
Prêtre égorgé : le cousin d'Abdel Malik Petitjean, Farid Khelil, mis en examen et écroué
Un proche d'un des deux jeunes djihadistes qui ont égorgé le 26 juillet un prêtre en pleine messe près de Rouen a été écroué dimanche du fait de sa connaissance présum...
01 août 2016 - 09:47
Société
Image
Abdel Malik Petitjean dans une vidéo publiée par l'Etat islamique
Prêtre égorgé : le père adoptif d'Abdel Malik Petitjean s'est présenté à la police
Le père adoptif d'Abdel Malik Petitjean, second auteur identifié de l'attaque djihadistes de Saint-Etienne-du-Rouvray, s'est présenté spontanément à la police mercredi...
30 juillet 2016 - 14:25
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.