Prison de Sequedin: un détenu filme des rats dans la cour et saisit la justice (VIDEO)

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 21 octobre 2016
Mis à jour le 21 octobre 2016
Image
Une famille de rats.
Crédits
©Nguyen Huy Kham/Reuters
Un détenu de la prison de Sequedin, près de Lille, a saisit le juge des référés, pour dénoncer la présence massive de rats dans les bâtiments.
©Nguyen Huy Kham/Reuters
La justice s'est penchée jeudi sur le cas de la prison de Sequedin, dans la métropole lilloise. Un détenu dénonce la présence de centaines, voire de milliers de rats dans l’établissement pénitentiaire.

Les images de cette vidéo amateur ne vont pas améliorer la triste réputation des prisons françaises. Un détenu de la prison de Sequedin, près de Lille, a saisit le juge des référés, pour dénoncer la présence massive de rats dans les bâtiments de l'institut pénitentiaire.

"Quand on est en promenade, les rats marchent à côté de nous (...) C'est impressionnant le bruit qu'ils font. Je n'arrive même plus à dormir (...). Ce sont des conditions de 1800, on est en 2016, dans une nouvelle prison (...). Ils sont en infraction totale avec la Convention européenne des droits de l'Homme. Je me sens humilié, rabaissé. J'ai fait des erreurs, je ne suis pas au Club Med, je suis en prison mais il y a un minimum. Je n'ai pas été condamné à être humilié, j'ai été condamné à une privation de liberté, d'aller et de venir. Point", s'insurge le détenu âgé d'une trentaine d'années.

Il affirme qu'à cause de la présence encombrante de ces centaines de rongeurs, les détenus n'arrivent plus dormir normalement, prendre des douches, se promener ou manger tranquillement dans leur cellule.

Une audience, sans la présence de l'homme qui a filmé ces images, a eu lieu jeudi 20 devant le tribunal administratif de Lille. Au cours du procès, l'avocate du ministère de la justice a reconnu la présence de rats dans la prison, mais à l'extérieur, pas dans les cellules. L'administration affirme mettre en œuvre des dératisations régulières, mais souligne que la prolifération des rongeurs est due au fait que les détenus jettent leur nourriture. 

La décision devrait être rendue d'ici lundi 24. Présent à l'audience, la bâtonnier de Lille a considéré "que la requête du prévenu concernait également les avocats dans l'exercice de leur profession".

(Voir ci-dessous la vidéo dénonçant la présence de rats à l'intérieur de la prison de Sequelin)

 

À LIRE AUSSI

Image
La prison de Fresnes.
Prison de Fresnes: un état sanitaire alarmant, cafards, rats et punaises pullulent dans les cellules
France Inter a rapporté ce lundi que l'Observatoire international des prisons (OIP) avait saisi en référé le tribunal administratif de Melun. Les cafards, les rats et ...
Publié le 03 octobre 2016
Société