Puy-de-Dôme : un futur centre d'accueil et d'orientation pour migrants incendié

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 24 octobre 2016 - 16:47
Image
Intervention des pompiers.
Crédits
©Pascal Rossignol/Reuters
L'incendie ne s'est pas propagé grâce à l'intervention des pompiers.
©Pascal Rossignol/Reuters
Dans la nuit de dimanche à ce lundi, un futur centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé à Loubeyrat (Puy-de-Dôme) a été légèrement endommagé par un incendie volontaire. Pour permettre d'identifier les auteurs de cette tentative d'incendie, des enquêteurs de la brigade de recherche ont effectué des prélèvements.

Un futur centre d'accueil et d'orientation (CAO) situé à Loubeyrat (Puy-de-Dôme) a été légèrement endommagé par un incendie volontaire dans la nuit de dimanche 23 à ce lundi 24, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers. Le feu s'est déclaré aux alentours de minuit au niveau du hall d'entrée de ce bâtiment, qui était alors inoccupé, mais ne s'est pas propagé au-delà grâce à l'intervention des pompiers, indique la préfecture dans un communiqué.

Une enquête est ouverte et des enquêteurs de la brigade de recherche ont effectué des prélèvements pour permettre d'identifier les auteurs de la tentative d'incendie. "L'État condamne fermement cet acte qui, en plus d'être criminel et dangereux, bafoue les valeurs républicaines de la France, où offrir l'asile aux personnes fuyant les guerres et les persécutions est un devoir auquel on ne saurait se soustraire", ajoute la préfecture dans le texte.

Dans le Puy-de-Dôme, trois centres d'accueil et d'orientation sont mobilisés pour accueillir des migrants venus d'un bidonville (la "Jungle") implanté près de Calais. Après ceux de Clermont-Ferrand et de la commune voisine de Pessat-Villeneuve, le CAO de Loubeyrat devait être mobilisé "dans un second temps" pour les accueillir.

L'évacuation totale de la "Jungle" de Calais a démarré dans le calme et sur un rythme soutenu lundi, avec le départ d'une quinzaine de cars en fin de matinée vers plusieurs des 451 CAO ouverts un peu partout dans le pays. Le démantèlement du plus grand bidonville de France, où vivent 6.000 à 8.000 personnes selon les sources, doit s'étaler sur plusieurs jours.

 

À LIRE AUSSI

Image
Police-voiture-TourEiffel-Jour
Paris : le futur centre pour SDF du XVI arrondissement cible d'un incendie volontaire
Le futur centre pour SDF de l'Allée des fortifications, qui doit être créé en bordure du bois de Boulogne dans le très chic XVI arrondissement de Paris, a été la cible...
17 octobre 2016 - 15:24
Société
Image
Police Voiture Gyrophare Illustration
Gironde : un potentiel centre d'accueil de migrants cible d'un incendie volontaire
Un centre de vacances qui pourrait bientôt être reconverti en centre d'accueil pour les migrants de Calais a été la cible d'un incendie volontaire qui a fait très peu ...
14 octobre 2016 - 19:21
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.