Rachid Rafaa, islamiste présumé qui avait violé son assignation à résidence, a été arrêté

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 23 août 2016 - 10:20
Image
L'avis de recherche de Rachid Rafaa
Crédits
©Capture d'écran
Rachid Rafaa, 40 ans, était assigné à résidence sur la commune de Morne-Rouge depuis le 15 mai 2014.
©Capture d'écran
Un Marocain, soupçonné d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui avait violé son assignation à résidence, a finalement été arrêté en Martinique. Il se cachait à proximité de sa résidence forcée.

Un Marocain, soupçonné d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et recherché pour avoir violé son assignation à résidence, a été arrêté en Martinique, a-t-on appris lundi auprès de la direction générale de la gendarmerie.

Rachid Raffa était recherché depuis le 27 juillet pour ne pas avoir respecté son assignation à résidence sur la commune de Morne-Rouge (Martinique). Il a été arrêté sur cette même commune par le GIGN de Fort-de-France et la section de recherche de la gendarmerie dimanche à 20H45 heure locale (lundi à 02H45 heure de métropole), "en collaboration avec la police et les douanes", a souligné la direction générale de la gendarmerie.

L'homme a été présenté lundi à un juge d'instruction, et "mis en examen pour les faits de non respect de l'assignation à résidence par étranger faisant l'objet d'un arrêté d'expulsion" a précisé un communiqué du procureur de la République de Fort-de-France publié vers minuit (heure de métropole). Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention, a précisé le procureur.

"Les investigations se poursuivent pour connaître les conditions dans lesquelles il a séjourné en Martinique depuis sa fuite", ajoute le communiqué.

Selon la maire du Morne-Rouge, Jenny Dulys, l'homme "a été retrouvé dans les bois de Morne-Rouge". "Les gendarmes ont travaillé dans une grande discrétion", a-t-elle précisé à l'AFP.

Rafaa, 40 ans, était assigné à résidence sur la commune de Morne-Rouge depuis le 15 mai 2014, par décision administrative prise dans le cadre d'un arrêté ministériel d'expulsion.

Selon une fiche de renseignement et de recherches de la gendarmerie nationale circulant sur les réseaux sociaux, "les autorités marocaines le soupçonnent d'être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Il les aurait aidés à diffuser leurs messages via internet".

Ce soupçon est partagé par les services français de lutte contre le terrorisme, qui considèrent que cet homme est connu pour "son appartenance à la mouvance jihadiste internationale", indique également cette fiche. 

 

À LIRE AUSSI

Image
L'avis de recherche de Rachid Rafaa
Rachid Rafaa, Marocain assigné à résidence et soupçonné d'être proche des milieux djihadistes, toujours en fuite
Un Marocain assigné à résidence en Martinique et fiché S a disparu depuis une semaine. Il est suspecté d'être proche de mouvements djihadistes au Maroc, ce que l'intér...
02 août 2016 - 20:35
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.