Ramadan : le "bad buzz" d’Evian suite à un tweet

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Ramadan : le "bad buzz" d’Evian suite à un tweet

Publié le 16/04/2021 à 11:11 - Mise à jour à 11:12
Roy Rochlin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La marque Evian s’est attiré les foudres de plusieurs internautes après un tweet appelant à boire de l’eau le premier jour du ramadan. Elle a finalement présenté ses excuses… ce qui a créé une "deuxième vague" d'indignation.

Une « maladresse » le premier jour du ramadan ?

C’est le genre de bad buzz dont la marque Evian se serait bien passé et dont elle a aujourd’hui du mal à se dépêtrer. Tout est parti d’un tweet. « RT si vous avez déjà bu 1L d'eau aujourd'hui », a écrit la marque d’eau, propriété du groupe Danone.

On aurait pu penser qu’un tweet appelant les internautes à s’hydrater n’était sujet à aucune polémique. Sauf qu’il a été publié mardi 13 avril, premier jour du ramadan. Durant cette période, et jusqu’au 12 mai prochain, les musulmans pratiquants qui s'astreignent au jeûne ne peuvent, du lever jusqu’au coucher du soleil, ni boire ni manger.

Des internautes ont ainsi fait remarquer à Evian la maladresse de son message, de manière plus ou moins polie. La marque a alors présenté ses excuses, sans pour autant supprimer le tweet incriminé. « Bonsoir, ici la team Evian, désolée pour la maladresse de ce tweet qui n'appelle à aucune provocation ! », a répondu le community manager.

Une « soumission totale » pour des élus de droite

Le tweet sobre, aurait pu clore une bonne fois pour toutes le débat, mais il a cette fois-ci provoqué l’ire d’élus, notamment à droite. C’est le cas de Robert Ménard. « Entre certains musulmans de plus en plus paranoïaques et intolérants et la soumission totale de certains acteurs économiques, on a compris qu'on était très mal barré ! », a ainsi tweeté le maire de Béziers.

« Arrêtons cette folie », a quant à lui exhorté le député Les Républicains Eric Ciotti, tandis que son collègue Guillaume Larrivé se demande : « À quel degré d’abrutissement du débat public sommes-nous tombés pour que boire de l’eau, en France, en 2021, crée une polémique ?! »

De nombreux internautes ont quant à eux tempéré et souligné le ridicule de la situation

Mais la condamnation ne s'est pas cantonnée à un côté de l'échiquier politique. Sarah El Haïry, la secrétaire d'Etat chargée de la jeunesse et de l'engagement, a trouvé ces excuses dommageables :

La Licra s'est elle aussi élevée contre cette "intimidation" :

La controverse aura au moins offert de la visibilité à Evian sur les réseaux sociaux, même au prix d'une sorte de variant de "l'effet Streisand". Alors qu’habituellement, ses tweets ne déclenchent que peu de réactions, le premier tweet incitant à boire de l’eau a été partagé plus de 8 000 fois sur Twitter et obtenu plus de 11 000 « j’aime ». Son message d’excuses a quant à lui suscité plus de 6 000 réactions sur le réseau social.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des bouteilles d'eau Evian

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-