Retour des dissections de souris à l'école : une décision "scandaleuse" pour la Fondation Bardot

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 12 avril 2016 - 21:15
Image
Souris Expérience
Crédits
Ruud Hein/Flickr
Pour la Fondation Brigitte Bardot, cette décision est "arbitraire et scandaleuse".
Ruud Hein/Flickr
Suite à la décision du Conseil d'Etat d'annuler l'interdiction de la dissection des souris en classe, la Fondation Brigitte Bardot, qui lutte pour la défense animale, a tenu à réagir. Dans un communiqué, elle affirme que ces expériences "inutiles" peuvent être remplacées par des méthodes de substitution "bien plus formatrices pour les élèves".

Une récente décision du Conseil d'Etat annulant l'interdiction de disséquer des souris en classe, est jugée "arbitraire et scandaleuse", selon la Fondation Brigitte Bardot pour la défense animale. "Faut-il rappeler que l'expérimentation animale n'est licite que lorsqu'il n'existe pas de méthodes pouvant s'y substituer?", indique la Fondation Bardot dans un communiqué publié ce mardi.

"Rappelons que l’on parle ici d’animaux disséqués après avoir été tués pour d’inutiles expériences qui peuvent être remplacées par des méthodes de substitution (matériaux inertes, vidéos, etc.), bien plus formatrices pour les élèves", estime la fondation créée et présidée par l'ancienne actrice.

Le Snes-FSU, premier syndicat d'enseignants du secondaire, avait contesté devant le Conseil d'Etat une décision du ministère de l'Education nationale de novembre 2014 interdisant les dissections dans toutes les classes de collèges et lycées, jusqu'au baccalauréat.

Pour le Snes, "la confrontation avec le réel est l'un des fondements de notre discipline, dans l'évident respect de la vie animale, et les solutions alternatives actuellement proposées, maquettes en plastique, programmes informatiques, sont loin de pouvoir remplacer la manipulation du vivant".

 

À LIRE AUSSI

Image
Souris Expérience
Ecole : disséquer des souris en classe, c'est à nouveau possible
Alors que la dissection de souris et d'autres animaux en classe avait été interdite par le ministère de l'Education fin 2014, le Conseil d'Etat vient d'annuler cette i...
11 avril 2016 - 22:47
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.