"Lauréat drag queen" : San Francisco se met les conservateurs à dos

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 19 mai 2023 - 23:00
Image
TP International
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

DÉPÊCHE — Alors que les spectacles de drag queens ont le vent en poupe, mais affrontent aussi de fervents opposants conservateurs, la ville de San Francisco a nommé jeudi le premier "lauréat drag".

Récompensé par la maire London Breed, le propriétaire de boîte de nuit et artiste de spectacle de drag queen D'Arcy Drollinger recevra une bourse de 55 000 dollars, pour un mandat de 18 mois. Il tiendra notamment un rôle de porte-parole pour la communauté LGBT de cette ville de la côte ouest américaine, réputée pour sa riche histoire en la matière. Ainsi, en plus de l'organisation d'événements, le lauréat devra s'assurer que "l'histoire riche du drag à San Francisco soit partagée, honorée et préservée", explique la maire.

"Pendant que la culture drag est attaquée dans d'autres parties du pays, à San Francisco, nous accueillons et élevons les formidables artistes drag qui — à travers leur art et leur militantisme — ont contribué à l'histoire de notre ville autour des questions des droits civiques et de l'équité", a déclaré London Breed.

Cette nomination intervient au moment où la question des spectacles de drag queens est devenue un nouveau champ de bataille des "guerres culturelles" menées par les conservateurs aux États-Unis.

Ceux-ci jugent ces spectacles trop sexualisés et souvent malsains. Par ailleurs, ils s'indignent notamment des "Drag Queen Story Hour", des rendez-vous de lecture destinés aux enfants, où les conteurs sont des artistes — souvent des hommes — qui adoptent des codes exagérés de la féminité en utilisant perruques, robes chatoyantes, talons aiguilles et maquillage. Les conservateurs fustigent le caractère progressiste et "woke" de cette pratique, soulignant que le pays souffre de problèmes plus importants sur lesquels se pencher, tels que la criminalité, la consommation de drogue ou l'augmentation du nombre de sans-abri.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.