Une majorité de Français opposée au revenu universel, une mesure ni "bonne", ni "juste"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 03 novembre 2016 - 10:16
Image
De l'argent.
Crédits
©Terra Nova/Flickr
Pour 59% des Français, le revenu universel serait une mauvaise mesure selon un sondage paru ce jeudi.
©Terra Nova/Flickr
Pour 59% des Français, le revenu universel serait une mauvaise mesure selon un sondage paru ce jeudi. Une majorité de citoyens estime qu'il créerait une société d'"assistés".

A droite comme à gauche, plusieurs candidats inscrivent à leurs programmes le revenu de base, une proposition ancienne mais qui resurgit et se diffuse dans cette campagne présidentielle, sous des formes diverses. Toutefois, le revenu universel ne serait ni une "bonne" ni une "juste" mesure pour une majorité de Français, qui estiment qu'il créerait une société d'"assistés", selon un sondage Odoxa publié ce jeudi 3, réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva assurances.

A la question "que pensez-vous du revenu universel, qui consisterait à attribuer à tous les Français, sans condition de ressource et qu'ils travaillent ou non un revenu à vie compris entre 500 et 1.000 euros par mois", 59% estiment que ce ne serait pas une "bonne" mesure, 62% qu'elle ne serait pas "juste" et 67% pas "réaliste".

Pour 64% des personnes interrogées, le revenu universel à vie "créerait une société d'assistés". Et 62% jugent que cette mesure éventuelle aurait un coût "exorbitant" pour la société.

Cette mesure, sur la table de plusieurs candidats à la présidentielle à gauche et à droite, mais sous des formes diverses, est perçue par 60% des Français comme provenant de la gauche, selon ce sondage.

64% des personnes interrogées considèrent qu'une telle mesure "incitera les Français à ne plus travailler et à se contenter de leur revenu universel". Parallèlement, 85% pensent qu'eux-mêmes travailleront "tout de même pour gagner plus d'argent parce qu'ils ne s'imaginent pas ne pas travailler".

> Sondage réalisé par internet les 27 et 28 octobre auprès de 974 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don