Viry-Châtillon : la policière sortie d'hôpital, l'état de son collègue gravement brûlé "en voie d'amélioration"

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 19 octobre 2016 - 13:43
Image
Les urgences.
Crédits
©Gelebart/20Minutes/Sipa
La policière blessée dans l'attaque du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie mardi de l'hôpital et l'état de santé de son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration".
©Gelebart/20Minutes/Sipa
Mardi, la policière blessée dans l'attaque au cocktail Molotov du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie de l'hôpital. Son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration" selon Jean-Marc Falcone.

La policière blessée dans l'attaque du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie mardi 18 de l'hôpital et l'état de santé de son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration", a annoncé mercredi le patron de la police.

"Nous avons eu quand même deux fonctionnaires de police gravement blessés voire qui sont passés à deux doigts de la mort", lors de l'attaque au cocktail Molotov de leur véhicule, a souligné Jean-Marc Falcone sur RTL. Cette agression a exacerbé la colère policière qui a débouché ces derniers jours sur des manifestations non autorisées.

"La policière a quitté l'hôpital hier soir", a déclaré Jean-Marc Falcone. Quant à l'adjoint de sécurité de 28 ans très grièvement brûlé aux mains et au visage, "sur le bulletin d'hier soir aussi, c'est plutôt en voie d'amélioration même si pour l'instant il faut rester très prudent". "Il a été atteint à l'extérieur de son corps par des brûlures très graves mais aussi à l'intérieur par des inhalations de fumées et de chaleurs extrêmement violentes. Les informations que nous avons nous permettent de penser qu'on est plutôt dans un signe positif", a ajouté le directeur général de la police nationale.

Des policiers ont manifesté lundi et mardi soir devant l'hôpital Saint-Louis à Paris, où est soigné cet adjoint de sécurité. Deux autres policiers avaient été plus légèrement blessés dans l'attaque.

À LIRE AUSSI

Image
Des voitures de police incendiées.
Attaque aux cocktails Molotov : grève du zèle et moment d'"horreur"
Le premier syndicat de policiers a appelé à la "grève du zèle" suite à l'attaque aux cocktails Molotov dont ont été victimes plusieurs fonctionnaires samedi dans l'Ess...
11 octobre 2016 - 13:10
Politique
Image
Manuel Valls devant un commissariat de l'Essonne.
Attaque aux cocktails Molotov : Valls et Cazeneuve peinent à apaiser la colère des policiers
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve se sont rendus ce lundi à la rencontre des policiers blessés dans une attaque aux cocktails Molotov, samedi dans l'Essonne. Un déplac...
10 octobre 2016 - 22:14
Politique
Image
Des voitures de police incendiées.
Essonne : quatre policiers blessés dans une attaque aux cocktails Molotov
En lisière de la cité de la Grande Borne (Essonne), quatre policiers, dont deux grièvement brûlés, ont été blessés samedi dans une attaque aux cocktails Molotov. Franç...
09 octobre 2016 - 12:05
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.