Viry-Châtillon: la policière sortie d'hôpital, l'état de son collègue gravement brûlé "en voie d'amélioration"

Viry-Châtillon: la policière sortie d'hôpital, l'état de son collègue gravement brûlé "en voie d'amélioration"

Publié le 19/10/2016 à 11:43 - Mise à jour à 11:46
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Mardi, la policière blessée dans l'attaque au cocktail Molotov du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie de l'hôpital. Son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration" selon Jean-Marc Falcone.

La policière blessée dans l'attaque du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie mardi 18 de l'hôpital et l'état de santé de son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration", a annoncé mercredi le patron de la police.

"Nous avons eu quand même deux fonctionnaires de police gravement blessés voire qui sont passés à deux doigts de la mort", lors de l'attaque au cocktail Molotov de leur véhicule, a souligné Jean-Marc Falcone sur RTL. Cette agression a exacerbé la colère policière qui a débouché ces derniers jours sur des manifestations non autorisées.

"La policière a quitté l'hôpital hier soir", a déclaré Jean-Marc Falcone. Quant à l'adjoint de sécurité de 28 ans très grièvement brûlé aux mains et au visage, "sur le bulletin d'hier soir aussi, c'est plutôt en voie d'amélioration même si pour l'instant il faut rester très prudent". "Il a été atteint à l'extérieur de son corps par des brûlures très graves mais aussi à l'intérieur par des inhalations de fumées et de chaleurs extrêmement violentes. Les informations que nous avons nous permettent de penser qu'on est plutôt dans un signe positif", a ajouté le directeur général de la police nationale.

Des policiers ont manifesté lundi et mardi soir devant l'hôpital Saint-Louis à Paris, où est soigné cet adjoint de sécurité. Deux autres policiers avaient été plus légèrement blessés dans l'attaque.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La policière blessée dans l'attaque du 8 octobre à Viry-Châtillon dans l'Essonne est sortie mardi de l'hôpital et l'état de santé de son collègue très grièvement brûlé est "en voie d'amélioration".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-