Baclofène: l'Agence nationale du médicament déconseille son utilisation comme régime amaigrissant

Baclofène: l'Agence nationale du médicament déconseille son utilisation comme régime amaigrissant

Publié le 03/01/2015 à 14:09 - Mise à jour à 16:58
©Serge Pouzet/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Détourné (légalement) de son usage originel pour lutter contre l'alcoolisme, le Baclofène l'est aussi (illégalement) comme coupe-faim. Une utilisation dangereuse, selon les autorités sanitaires.

Utilisé pour lutter contre l'alcoolisme, le médicament Baclofène ne doit pas l'être comme traitement minceur, vient de rappeler l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans une mise en garde.

Le médicament est un relaxant musculaire utilisé pour traiter les contractures, notamment celles causées par la sclérose en plaques, et dispose pour cela d'une autorisation de mise sur le marché (AMM) depuis 1975.

Depuis mars 2014, il est également utilisé par les médecins, dans le cadre d'une autorisation temporaire d'utilisation (ATU), pour traiter la dépendance à l'alcool.

Mais une autre utilisation, non autorisée, a été constatée: certains prennent du Baclofène pour maigrir. "Des utilisations hors AMM  du Baclofène ayant été identifiées dans les troubles du comportement alimentaire et dans la prise en charge de régimes amaigrissants, l'ANSM déconseille formellement son utilisation dans ces situations, ainsi que dans toutes autres situations non couvertes par l’AMM ou la RTU", met en garde l'agence, en raison du "risque de survenue d’effets indésirables potentiellement graves".

Le Baclofène était devenu célèbre en 2008 grâce à la publication du livre Le dernier verre (Ed. Denoël), dans lequel le Dr Olivier Ameisen, cardiologue, expliquait l'avoir auto-expérimenté dans sa lutte personnelle contre la dépendance alcoolique. Il y soutenait la thèse qu'on peut guérir de l'alcoolisme sans devenir abstinent. Le Dr Ameisen est décédé en juillet 2013 à 60 ans d'un infarctus.

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Baclofène est détourné de son usage initial pour lutter contre l'alcoolisme

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-