BioNTech installe au Rwanda un premier centre de production de vaccins ARNm

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 18 décembre 2023 - 18:50
Image
A picture taken on January 15, 2021, shows a pharmacist holding with gloved hands a phial of the undiluted Pfizer-BioNTech vaccine for Covid-19, stored at -70 ° in a super freezer of the hospital of L
Crédits
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19.
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le laboratoire allemand BioNTech a annoncé aujourd'hui avoir installé au Rwanda son premier centre de production de vaccins. Malgré les controverses sur les vaccins, le projet devrait permettre à l'Afrique de fabriquer ses propres vaccins à ARN messager.

C'est dans la capitale rwandaise Kigali que l'unité de production BioNTech va sortir de terre. Fabriquée à partir de conteneurs d'expédition recyclés, elle sera achevée en 2024 et s'étendra sur 35.000 mètres carrés. L'idée ne sera pas de se concentrer uniquement sur le Covid-19, mais de fabriquer des vaccins contre diverses maladies en Afrique.

Au total, 150 millions de dollars vont être dépensés pour que l'Afrique ne soit plus dépendante des autres pays à l'avenir.

"Au début, le consensus était que les vaccins à ARNm ne pouvaient même pas être administrés en Afrique. On disait que c'était trop compliqué pour nos systèmes de santé", a déclaré le président rwandais Paul Kagame lors d'une cérémonie en présence de la cheffe de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

"Lorsque nous nous sommes lancés dans cette aventure pour fabriquer ces vaccins sur le continent, on nous avait dit que cela prendrait au minimum 30 ans. C'était tout à fait faux. C'est possible et c'est nécessaire", a-t-il ajouté.

BioNTech prévoit d'embaucher une centaine d'employés locaux lorsque l'usine sera pleinement opérationnelle et de les former à la fabrication d'une multitude de nouveaux vaccins en utilisant la technologie ARNm.

In fine, le Rwanda distribuera les vaccins aux 55 membres de l’Union africaine.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.