Contraception : elle sera gratuite pour toutes les femmes de moins de 25 ans à partir de 2022

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 16 septembre 2021 - 13:04
Image
Les frais liés à la contraception des jeunes filles de moins de 15 ans désormais pris en charge à 100% par l'Assurance maladie
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Des plaquettes de pilule : désormais, à partir du 1er janvier 2022, toutes les femmes de moins de 25 ans auront accès à une contraception gratuitement
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le 1er janvier 2022 marquera le début de la gratuité de la contraception pour toutes les femmes jusqu'à 25 ans. Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé était l’invité de France 2, dans l’émission « 4 vérités » lorsqu’il a annoncé cette nouvelle prise en charge de la contraception. Jusqu’à maintenant, seules les filles mineures pouvaient accéder gratuitement à un mode de contraception. Le ministre a précisé qu’« il y aura une prise en charge de la contraception hormonale, du bilan biologique qui peut aller avec, de la consultation de prescription et de tous les soins qui sont liés à cette contraception jusqu'à 25 ans ». Toutes les contraceptions féminines sont concernées par cette gratuité.

Pourquoi cette mesure ? Olivier Véran a justifié cette mesure par le fait qu’il existe un « recul de la contraception chez un certain nombre de jeunes femmes ». Une des raisons principales de ce recul serait « le renoncement pour raisons financières ».

Pourquoi 25 ans ? « C'est un âge qui correspond, en termes de vie économique, sociale et de revenus à davantage d'autonomie. C'est aussi l'âge où l'on va quitter définitivement la complémentaire santé de son foyer », a expliqué le ministre Olivier Véran.

Cette nouvelle prise en charge représente une dépense de 21 millions d’euros par an pour le gouvernement.

La gratuité de la contraception était effective depuis 2013 pour la tranche 15-18 ans avant d’être élargie aux moins de 15 ans en août 2020. Selon les chiffres fournis par France Info, le taux d’IVG (interruption volontaire de grossesse) avait chuté lors de la mise en action de cette mesure : elle était passé de 9,5 à 6 pour 1 000 entre 2012 et 2018.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
19/07 à 17:30
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.