Grève des médecins: la Sécu met en garde contre des retards de remboursement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Grève des médecins: la Sécu met en garde contre des retards de remboursement

Publié le 04/01/2015 à 13:55 - Mise à jour le 05/01/2015 à 11:18
©Denis Closon/Isopix/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Afin de protester contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets lundi et mardi. Ils invitent également à remplacer une partie des transmissions électroniques réalisées par la carte Vitale par l'envoi de feuilles de soins, ce qui "pénaliserait directement les assurés", avertit la Sécu.

Mauvaise nouvelle pour les assurés de la Sécu. En signe de protestation contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets ces lundi 5 et mardi 6, ainsi qu'à remplacer une partie des transmissions électroniques réalisées par la carte Vitale par l'envoi de feuilles de soins, le but étant d'engorger l'Assurance maladie.

"Une telle initiative aurait pour seul effet de pénaliser directement les assurés", met donc en garde la Caisse nationale de l'assurance maladie dans un communiqué, ajoutant: "une action visant à revenir, même ponctuellement, à des transmissions papier se traduirait par un allongement de plusieurs semaines -potentiellement plus de deux mois- des délais de remboursement".  Depuis la création de la carte Vitale en 1998, le nombre d'agents en charge des feuilles de soins papier a "été divisé par dix", explique l'Assurance maladie qui"rappelle aux représentants des médecins leurs responsabilités conventionnelles". Parmi elles, "l'obligation d'adresser à la caisse d'affiliation de l'assuré les feuilles de soins par voie électronique".  Par ailleurs, d'après l'Assurance maladie, la généralisation de la facture électronique a aidé à accélérer les délais de remboursements. Ces derniers sont passés d'environ deux semaines pour le traitement d'une feuille de soins papier à trois jours en moyenne par la voie électronique.

Le projet de loi santé, qui sera débattu au printemps au Parlement, avait déjà poussé les médecins à faire grève du 23 au 31 décembre. Il prévoit notamment la généralisation du tiers-payant. Autrement dit, les patients n'auraient plus à avancer leurs frais.

Mais, si les urgentistes et les patrons de cliniques privés ont réussi à obtenir des "avancées" du ministère de la Santé pendant leur grève de décembre, les médecins, eux, n'ont eu droit qu'à la promesse de groupes de discussion en janvier. Ils prévoient donc d'"encombrer" la Sécu avec un surplus de paperasse pour provoquer le gouvernement et le pousser à s'activer. Toutefois, "l''idée n'est pas de refuser systématiquement la carte Vitale, mais de faire une feuille de soins à la place lorsque cela ne pénalise pas le patient. Il suffit que chaque médecin fasse quelques feuilles de soins tous les jours pour encombrer très rapidement le système", assure Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF), à l'origine du mouvement. 

 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En signe de protestation contre le projet de loi santé, les syndicats de médecins appellent à une nouvelle fermeture des cabinets début janvier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-