La e-cigarette plus dangereuse que la vraie ? La polémique relancée

Auteur(s)
AZ
Publié le 23 janvier 2015 - 16:44
Mis à jour le 26 janvier 2015 - 14:38
Image
Un homme en train de vapoter.
Crédits
©Alcalay Sarah/Sipa
Selon une étude américaine, la e-cigarette serait 5 à 15 fois plus nocive que la vraie.
©Alcalay Sarah/Sipa
Une nouvelle étude américaine, publiée jeudi 22, dénonce les méfaits de la cigarette électronique. Selon elle, la vapeur de l'e-cigarette pourrait produire de très hautes doses de substances cancérigènes. Une enquête dénoncée par plusieurs experts, laissant planer le doute sur une intervention des lobbies du tabac.

L'e-cigarette est encore une fois pointée du doigt. Dans une étude américaine, publiée jeudi 22, dans The New England Journal of Medicine, des chercheurs de l'Université de Portland (Oregon, nord-est des Etats-Unis), mettent en garde contre les méfaits de la cigarette électronique. Selon leurs travaux, la vapeur inhalée d'une cigarette électronique serait 5 à 15 fois plus cancérigène que la fumée d'une cigarette classique. Chauffée à haute température, la e-cigarette formerait de la vapeur contenant du formaldéhyde, une substance hautement cancérigène.

Classée depuis 2004 comme "une substance cancérogène avérée pour l'homme" par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), cette vapeur ne se formerait que dans certains cas. Selon l'étude, ce poison ne se crée pas si la cigarette est utilisée à puissance modérée (3,3 volts). Mais à partir d'une puissance de cinq volts, la combustion du liquide formerait des taux de formaldéhyde largement supérieurs à ceux retrouvés dans les cigarettes classiques. Ainsi, inhaler trois millilitres d'e-liquide par jour reviendrait à absorber 14 milligrammes de formaldéhyde, soit l'équivalent de cinq paquets de cigarettes, selon la nouvelle étude.

De son côté, l'industrie de l'e-cigarette a contesté les résultats de l'étude, dénonçant une étude basée sur une utilisation "irréaliste" de la e-cigarette. Même constat pour Peter Hajek, directeur de la division sur le tabagisme à la Faculté de médecine et dentisterie de Londres. Pour lui, comme pour d'autres experts, la cigarette électronique reste bien moins nocive que la vraie. Très controversée, cette nouvelle étude de l'Université de Portland laisse toutefois planer le doute sur sa réelle indépendance --certains soupçonneraient même le lobby du tabac d'être derrière tout cela.

En novembre dernier, une étude japonaise avait déjà alerté l'opinion publique sur les méfaits de la cigarette électronique. Parmi les substances incriminées: l'acroléine, le glyoxal (ou éthanedial), le méthylglyoxal, l'acétaldéhyde (ou éthanal) et le formol (une substance favorisant les cancers). Les chercheurs japonais avaient également trouvé un niveau de formaldéhyde (formol) atteignant jusqu'à plus de 10 fois celui contenu dans une cigarette traditionnelle.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a quant à elle recommandé, en août dernier, d'interdire la vente des cigarettes électroniques aux mineurs et leur usage dans les lieux publics fermés, estimant que celles-ci présentaient un "grave danger" pour l'adolescent et le fœtus. Au total, plus de 1,5 million de vapoteurs sont recensés en France, selon une récente étude Ipsos. 

 

 

À LIRE AUSSI

Image
Près de deux millions de personnes utilisent une cigarette électronique.
La cigarette électronique : plus ou moins cancérigène que la vraie ?
Entre les bienfaits et méfaits de la cigarette électronique, mis en avant par certaines recherches scientifiques, personne ne s'y retrouve vraiment. Une nouvelle étude...
28 novembre 2014 - 17:05
Société
Image
Près de deux millions de personnes utilisent une cigarette électronique.
La cigarette électronique plus cancérigène que la cigarette classique : le débat relancé
Une étude américaine parue ce jeudi soutient que la cigarette électronique peut, dans certains cas, être largement plus cancérigène que la cigarette classique. Une con...
22 janvier 2015 - 14:37
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.