La riposte enclenchée par Nestlé face au marché croissant des médicaments anti-obésité

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 23 mai 2024 - 17:40
Image
nestlé
Crédits
Unsplash
Unsplash

Avec l’engouement des traitements chimiques contre le surpoids, comme les antidiabétiques, détournés de leur prescription originelle et popularisés sur les réseaux sociaux, le grand groupe agroalimentaire Nestlé se saisit du phénomène pour lancer une gamme spécifique aux obèses. Nous pouvons y trouver des pâtes, des sandwichs ou encore des pizzas. Avec un milliard de personnes sur Terre souffrant d'obésité, le marché pourrait se révéler conséquent.  

Face aux célèbres Ozempic de Novo Nordisk ou Zepbound de Elli Lily, deux médicaments antidiabétiques popularisés aux Etats-Unis pour leur efficacité qui provoque la sensation de satiété, le propriétaire des pizzas Buitoni voit l’intérêt de certains de ses consommateurs diminué. Alors, pour continuer à les convaincre, Nestlé élabore une gamme qui répondrait davantage à leurs exigences en matière de gras, sucre ou sel présents dans ces produits.  

Lucide, le communiqué de Nestlé USA admet que l’engouement pour ces traitements est sans appel. D’ailleurs, l’association américaine des pharmaciens assure qu’un adulte sur soixante a utilisé ces médicaments en 2023 dans le pays. Selon Le Figaro la banque J.P. Morgan pousse même jusqu’au pronostic et annonce qu’ils seront près de 30 millions en 2030, soit déjà 9% de la population totale du pays.  

« On observe des pertes de poids de 10 à 15% au bout d'un an », précise Karine Clément, professeure au service de Nutrition de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris.

Ce désintérêt des consommateurs pour les grands fabricants de nourriture industrielle riche en graisses touche aussi d'autres marchés plus inattendues. En effet, les spécialistes des régimes minceurs, tel Weight Watchers, ne sont pas en reste. D'après Le Monde Oprah Winfrey qui venait de promouvoir ces nouveaux traitements médicamenteux, a décidé de quitter le conseil d’administration de la société, mettant le coup de grâce à cette dernière, son cours de bourse s'effondre.  

Nestlé réagit et utilise les résultats d’experts : tandis que la perte de poids drastique entraînerait dans ce genre de situation une perte simultanée de muscle, la nouvelle gamme Vital Pursuit vise à apporter des compléments en protéines et en nutriments en ce sens.  

Malgré les promesses de ces traitements, cela reste plus de 1 000 euros à dépenser par mois pour s’assurer de son efficacité. De quoi ruiner les utilisateurs ou les mutuelles qui les remboursent, comme venir nuancer l’importance du phénomène, jugulé par le coût d’une telle tendance. 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.