Le CHU de Lyon réalise la première greffe de larynx en France

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 20 novembre 2023 - 20:10
Image
TP Santé
Crédits
Pixabay / FS
Pixabay / FS

"Mes filles ne m'avaient jamais entendue parler". Karine, 49 ans, a retrouvé la voix grâce à une greffe de larynx après avoir respiré par trachéotomie pendant vingt ans. L'intervention, réalisée les 2 et 3 septembre derniers par une équipe médicale du CHU de Lyon, est une première en France.

"Cela me fait bizarre de parler à nouveau", raconte-t-elle. Depuis 1996, après qu'elle a dû être intubée à cause d'un arrêt cardiaque, elle ne pouvait plus parler. Mais grâce aux douze chirurgiens et à la cinquantaine de personnels du CHU de Lyon qui ont participé à son opération, sous la coordination du Pr Céruse et de son confrère Lionel Badet, chef du service d'urologie et de chirurgie de la transplantation de l'hôpital Edouard Herriot, c'est à nouveau possible d'entendre le son de sa voix.

Évidemment, il y a encore du travail ; elle suit depuis des séances de rééducation des cordes vocales, de la déglutition et de la respiration avec une orthophoniste pour recouvrer toutes ses capacités, et elle assure être armée de "courage" et de "patience".

Cette opération pour le moins complexe a été réalisée pour la première fois aux États-Unis, en 1998. Une autre y a eu lieu en 2010, et une troisième s'est déroulée en Pologne, en 2015. En France, c'était une première. Pour mener à bien cette mission, le professeur Céruse est allé se former auprès du Dr Luis Fernando Tintinago Londono, à Cali.

L'équipe, "fière" de cette "prouesse", reste tout de même prudente. "C'est la patiente qui dira si c'est un succès", relève le Pr Céruse, en notant qu'il faudra 12 à 18 mois pour qu'elle retrouve la motricité de son larynx "le temps de la repousse nerveuse".

Il attendra donc qu'elle "se porte parfaitement bien" avant de se lancer dans d'autres aventures. Les équipes de transplantation de Lyon pensent notamment qu'après les bras, les avant-bras et le larynx, ce sera le tour "dans les deux ans qui viennent des greffes d'utérus et de pénis".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.