Les symptômes durables du Covid-19, une souffrance encore trop peu reconnue ?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 juin 2020 - 08:35
Image
La réanimation une issue pour certains malades du coronavirus
Crédits
Douglas Magno / AFP
La réanimation, une issue pour certains patients mais pas pour l'immense majorité !
Douglas Magno / AFP

Entre les asymptomatiques et ceux devant passer par l’hospitalisation, certains malades du Covid-19 ressentent des effets du virus des semaines voire des mois après avoir contracté la maladie.

Le corps médical mais aussi le grand public en apprend un peu plus chaque jour sur cette épidémie de coronavirus. La littérature médicale multiplie les études sur les cas graves, nécessitant l’hospitalisation et parfois la réanimation, mais aussi sur les patients asymptomatiques. En revanche, les médecins semblent déroutés face aux patients infectés, dont les effets sont persistants et même très persistants.

Des syndromes qui ne disparaissent pas ?

Les témoignages de patients se multiplient. Ils n’ont pas été hospitalisés, mais alors qu’ils ont contracté le virus depuis de nombreuses semaines (plusieurs mois pour certains), ils éprouvent encore des symptômes nombreux et fréquents : gêne respiratoire, douleurs articulaires, sensation d’une fatigue extrême, anosmie (perte de goût), …

Ces symptômes apparaissent et disparaissent, faisant du quotidien de ces patients un véritable cauchemar. Un jour, l’état s’améliore, et le lendemain, impossible de monter deux étages par les escaliers ou même d’aller au travail.

Une souffrance encore trop méconnue des médecins

Face à ces syndromes post-traumatiques, qui existent pour d’autres virus, les médecins ne disposent pas d’informations suffisantes. Trop souvent, les patients inquiets se sont vus traités comme des « malades imaginaires ». L’angoisse était désignée comme responsable de tous les maux, alors que tous le confirment : les symptômes sont bien physiques.

Cela ne fait qu’aggraver la « déprime » et la souffrance de ces patients, dont l’entourage peut aussi être parfois, sans le vouloir, blessant, ne connaissant rien de ces effets à long terme. Bien qu’il n’existe que peu d’études sur ces symptômes durables, les patients eux se sont regroupés pour s’entraider. Un hashtag #apresJ20 a été créé pour permettre à chacun de témoigner. Et devant la persistance du phénomène, un nouveau #apresJ60 vient d’être lancé. Les patients espèrent que la médecine va (enfin) se préoccuper du phénomène avant le lancement de …. #apresJ100

À LIRE AUSSI

Image
Covid-19 : Témoignage
Covid-19 : 9 semaines et demie, malade sans énergie
TEMOIGNAGE de Kaldia : Un autre témoignage surprenant de Kaldia qui a les symptômes depuis mi-février, avec des hauts et des bas.  Un premier médecin impuissant puis u...
30 avril 2020 - 22:26
Opinions
Image
Covid-19 : Témoignage
Covid-19 : Malade depuis 8 semaines et demie
TEMOIGNAGE : 8 semaines effectivement que je suis malade du Covid. J'ai probablement été contaminé lors d'un rassemblement sportif en Espagne ou sur mon lieu de travai...
29 avril 2020 - 16:23
Lifestyle
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don