L'OMS refuse la recommandation d'ivermectine... sans vote

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 avril 2021 - 14:23
Image
OMS décide contre l'ivermectine
Crédits
FranceSoir
L'OMS détermine la recommandation d'ivermectine sans vote
FranceSoir

L'OMS a mis à jour son document « Thérapeutiques et COVID-19 » le 31 mars 2021 pour inclure une recommandation sur l'ivermectine. 

La recommandation était:

«Nous recommandons de ne pas utiliser l'ivermectine chez les patients atteints de COVID-19, sauf dans le cadre d'un essai clinique.»

Cette recommandation a été faite par le Groupe d'élaboration des lignes directrices. Ce comité comporte 63 membres composés d '«experts en contenu, cliniciens, patients, éthiciens et méthodologistes».

Alors que cette décision était attendue par le monde entier, l'OMS a expliqué qu'un vote sur la recommandation n'était pas nécessaire:

« les règles de vote définie a priori servent à éclairer les procédures dans l’éventualité où le panel ne parvient pas à un consensus, dans le cas présent ces procédures se sont avérées inutiles pour cette recommandation.»

Deux questions se posent :

- Existe-t-il un système «a priori» pour décider quand et comment abandonner les règles de vote «a priori» ?

- Comment le consensus a-t-il été déterminé? Est-il trop tard pour voter ?

L'OMS a expliqué comment ils ont atteint leurs recommandations « transparentes et fiables». Cependant l’OMS doit comprendre que contourner un vote sur une recommandation aussi important est en soit le contraire de la transparence et de la fiabilité.

Un avocat engagé sur ce sujet nous déclare : « je vais demander les minutes de ces décisions car cela manque totalement de transparence »

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.