Manifeste des médecins pour une quatrième voie, proposition du collectif de médecins "Laissons les prescrire"

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 17 novembre 2020
Mis à jour le 17 novembre 2020
Image
Laissons les prescire
Crédits
FranceSoir
Manifeste des médecins pour une quatrième voie, proposition du collectif de médecins "Laissons les prescrire"
FranceSoir

Le collectif « laissons les médecins prescrire » a été très actif pendant la pandémie qui frappe de plein fouet la France.  Des mesures de restrictions de prescrire aux traitements en passant pas les études plus de multiples interventions dans les médias, ce collectif a promu activement le respect de l’indépendance de la relation médecin-patient.

La France déplore aujourd’hui plus de 40.000 décès causés par la Covid-19. Quatre fois plus que nos voisins allemands. En neuf mois, la connaissance de ce virus et de cette  maladie a malgré tout progressé grâce à une collaboration inédite des scientifiques au niveau mondial. Pourtant,  notre gouvernement, lui, campe  sur ses positions  initiales  et  n’a fondamentalement pas  remis  en question sa stratégie  pour lutter contre cette épidémie. Comme au mois de mars, et comme tous les automnes, nos hôpitaux sont en voie d’être saturés, entre autres par les affections respiratoires d’origine virale, sans qu’aucune mesure consistante n’ait été tentée  pour l’éviter.

Lors de son allocution du 28 octobre, le Président  de la République n’a envisagé que trois voies possibles :

  • Ne confiner personne  pour compter sur l’immunité collective, ce qui obligerait à accepter une mortalité plus importante
  • Confiner uniquement les plus fragiles puisque la Covid-19 tue surtout les personnes âgées (l’âge moyen de décès est de 84 ans)
  • Confiner  tout  le  monde,  solution  retenue  par le  gouvernement.  Ce fut aussi  la solution choisie lors de la grande peste au 18e siècle. Notre médecine n’a-t-elle fait aucun progrès depuis 3 siècles ?

Or, nous affirmons que nous ne sommes pas condamnés  à voir augmenter le nombre de malades admis en réanimation, nous ne sommes pas impuissants à stopper le tsunami de désespoir et de misère qui pointe à l’horizon.

Nous soutenons  qu’il existe une QUATRIÈME VOIE consistant à remettre le médecin traitant au cœur de la lutte contre la Covid-19

  • LA PRÉVENTION  : Des moyens pour augmenter ses défenses immunitaires
  • LA DÉTECTION  CIBLÉE : Des dépistages prescrits et suivis par le médecin traitant
  • UN TRAITEMENT PRÉCOCE : Une série d’approches thérapeutiques qui ont fait leurs preuves

Le Dr Violaine Guérin nous dit "que de nombreux confrères et consœurs, inondés des messages quasi quotidiens de l’administration, ont besoin de se recentrer sur ce qu’ils savent faire, soigner ! Les médecins de terrain ont aussi besoin de se retrouver entre eux, pour partager leurs expériences dans cette crise sanitaire atypique et prendre du recul sur la bataille médiatique qui a desservi les patients et la médecine. Les conflits d’intérêt et la négation de l’expérience acquise en phase précoce de la Covid-19 irritent au plus haut point, tout comme la décision de la Direction Générale de la Santé de ne plus approvisionner les médecins de ville en matériel de protection ! Les médecins veulent que les citoyens réalisent un certain nombre de points et se mettent activement à défendre leur système de santé ! C’est pourquoi les citoyens sont appelés également à soutenir et signer le manifeste."

Le manifeste est signé par des médecins, des professionnels de santé et du soin. Nous commençons  par publier les 250 premiers  signataires  (228 médecins  de toutes spécialités et 22 professionnels de la santé) et communiquerons tous les jours sur le sujet. Nous vous saurions gré de publier ce manifeste dans vos colonnes et de vous en faire l’écho.

Ce manifeste est ouvert à signature de tous les citoyens qui veulent le soutenir en cliquant sur ce lien  

LAISSONS LES MÉDECINS  PRESCRIRE !

A propos : Le collectif de médecins #COVID19-LaissonsLesMédecinsPrescrire, après  avoir réclamé en mars 2020 la liberté  d’auto-prescription de  l’hydroxychloroquine associée à  l'azithromycine, sous stricte surveillance médicale, dans le but de réaliser une étude  observationnelle rigoureuse portant  sur plusieurs milliers de médecins français infectés par le Covid-19, veille à ce que la médecine ne soit pas utilisée comme alibi pour maltraiter les populations.

https://stopcovid19.today - Twitter : @laissonslespre1

 

 

À LIRE AUSSI

Image
hycovid
Réinformer les Français sur les résultats des Etudes. Audit indépendant requis
C’était l’étude qui devait trancher sur le protocole de traitement de Raoult contre la Covid-19. Mise en place au CHU d’Angers, l’étude Hycovid promettait de mettre dé...
Publié le 12 novembre 2020
Société
Image
medicament
Du traitement de la Covid-19 à l'euthanasie ? : hydroxychloroquine, remdesivir et rivotril
Du traitement de la Covid-19 à l'euthanasie ?Hydroxychloroquine, remdesivir et rivotrilAuteurs : Dr Alexis Lacout, Dr Valère Lounnas, Pr Christian PerronneDe nombreux ...
Publié le 16 novembre 2020
Opinions