Mexique: un bébé de 10 mois pèse déjà 28 kilos, ses parents appellent à l'aide (vidéo)

Mexique: un bébé de 10 mois pèse déjà 28 kilos, ses parents appellent à l'aide (vidéo)

Publié le 12/11/2017 à 16:09 - Mise à jour à 16:11
©AFP/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les parents d'un petit mexicain de dix mois ont ouvert une page Facebook pour que les internautes leur viennent en aide. L'enfant pèse déjà 28 kilos et va devoir suivre un traitement onéreux.

Sa vie est en danger. Le petit Luisito, 10 mois, pèse déjà 28 kilos. Les parents de ce garçon mexicain appellent les internautes à l'aide pour sauver leur fils. Sa mère ne gagne en effet que 200 euros par mois, insuffisant pour qu'il puisse suivre un traitement. Ils ont donc ouvert un compte en banque et une page Facebook pour venir en aide à leur bébé.

Dans une vidéo publiée par l'AFP sur son compte Twitter samedi 11, les parents de Luisito expliquent leur quotidien à la caméra. Leur bébé, qui pesait déjà entre 15 et 18 kilos à l'âge que quatre mois, n'a pas encore été diagnostiqué par les médecins. cependant il se pourrait qu'il soit atteint du syndrome de Prader-Willi.

Cette maladie ne permet pas aux enfants de ressentir la satiété. Mais ce n'est pas tout, elle provoque aussi un retard mental chez les petits, une faible vigueur des muscles ainsi que des problèmes cardiaques.

Les parents espèrent que Luisto pourra s'en sortir, "il est pénible de le voir souffrir lorsque les infirmières doivent trouver une veine dans ses petits bras aux nombreux plis" expliquait son père, dont les propos ont été relayés par RTL.

Selon une nutritionniste qui les a contacté, le bébé a un "foie gras, un poumon gras et un coeur gras". Il se pourrait aussi que son poids anormal, les bébés de son âge pèsent entre 7,5 et 11,5 kilos, soit dû à une "inflation cellulaire". La maman aurait en effet absorbé de nombreux nutriments anti-inflammatoires durant sa grossesse.

Ceci aurait pu provoquer "un faible fonctionnement thyroïdien, un faible fonctionnement de ses glandes surrénales qui gère le métabolisme".

En attendant le verdict de son diagnostic, le bambin est alimenté avec des bouillies de végétaux et du lait maternel et à faible teneur en graisse.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Luisito pesait déjà 18 kilos à quatre mois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-