Mission d’enquête parlementaire : un « naufrage démocratique » pour les élus de l’opposition

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mission d’enquête parlementaire : un « naufrage démocratique » pour les élus de l’opposition

Publié le 29/01/2021 à 07:45
Alain JOCARD / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

La mission sur la gestion de la crise sanitaire a été dissoute lors d’un vote à l’assemblée nationale. Pour les députés de l’opposition, la coupe est pleine.

Les députés de La République En Marche (LRM) et du Modem ont voté, ce mercredi 27 janvier, la disparition de la mission d’information pour la gestion de l’épidémie Covid-19 ; un vote organisé dans l’urgence et qui a surpris tout le monde, et déclenché une vague d’indignation dans les rangs de l’Assemblée Nationale.

Le rôle du Parlement réduit et empêché ?

Créée en mars 2020 à la demande du président de l’Assemblée, Richard Ferrand (LRM), cette mission suivait la gestion sanitaire et politique de la pandémie. Véritable commission d’enquête pour certains, elle avait rendu un rapport officiel à la mi-décembre, et le porte-parole de la mission, Eric Ciotti (LR) avait présenté les défaillances de l’Etat, depuis l’impréparation des services sanitaires jusqu’à la délicate question de la pénurie de masques, en passant par l’incapacité à se projeter et à anticiper. Les députés de l’opposition, gauche et droite confondu, estimaient que cette mission était la seule manière d’avoir une vision globale et transverse de cette gestion de crise. Ils se félicitaient enfin de l’existence de celle-ci à un moment, où le Parlement était, selon eux, privés de ses droits avec l’instauration d’un Conseil de Défense permanent.

Un scandale pour les élus de l’opposition

Pour Eric Ciotti, le constat est sans appel :

« On est très surpris et en colère de cette décision, qui ne peut venir, par sa brutalité que de l’exécutif. »

Pour le président du groupe LR à l’Assemblée, Damien Abad, cette dissolution constitue un véritable « naufrage démocratique. ». De son côté, Jean Luc Mélenchon (LFI)  s’est exprimé sur Twitter :

« Macron et ses ministres ont peur d’assumer publiquement leur politique hasardeuse »

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Eric Ciotti, rapporteur de la mission, "choqué et heurté" par cette dissolution soudaine

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-