Moderna signe un accord avec la Chine pour y produire des médicaments à ARN messager

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 05 juillet 2023 - 18:00
Image
Le projet d'implantation d'une usine Moderna en France est toujours en discussion, selon le
Crédits
AFP/Archives - Joseph Prezioso
AFP/Archives - Joseph Prezioso

DÉPÊCHE — Le laboratoire américain Moderna a signé un protocole d'accord avec la Chine pour y mener des recherches sur l'ARN messager, et y produire des médicaments à destination du marché national. Une annonce qui s'inscrit dans la réouverture des frontières chinoises au reste du monde.

Selon le média financier chinois Yicai, l'investissement s'élèverait à un milliard de dollars. C'est Stéphane Bancel, le patron français de Moderna, qui était à Shanghai ce mercredi 5 juillet pour la cérémonie de signature.

Ce protocole devrait permettre à Moderna de mener des recherches, de développer et de produire des médicaments utilisant la technologie de l'ARN messager en Chine. Le laboratoire faisait déjà partie des premiers à avoir développé un vaccin contre le Covid-19 à base d'ARN messager. En août 2022, l'entreprise avait d'ailleurs porté plainte contre Pfizer et BioNTech pour violation de brevet.

Lire aussi : Moderna porte plainte contre Pfizer et BioNTech pour violation de brevets du vaccin à ARNm

La différence, c'est que cette fois-ci, leurs productions seront exclusivement destinées à la Chine : "Tout médicament produit sous cet accord sera exclusivement destiné au peuple chinois — qui fait face aux mêmes défis que les autres communautés à travers le monde — et ne sera pas exporté", a précisé la biotech.

Il pourrait en aller de même pour leur vaccin anti Covid-19, mais jusqu'ici, Pékin a toujours privilégié ses propres sérums.

Pékin a jusqu'ici refusé de donner le feu vert au vaccin de Moderna contre le Covid-19, ainsi qu'à ceux d'autres laboratoires, privilégiant ses propres sérums (sans ARN).

Comme le rapporte l'AFP, cette annonce confirme le retour des investisseurs étrangers en Chine, qui a abandonné sa politique sanitaire dite du "zéro Covid" et rouvert ses frontières cette année. Récemment, Bill Gates a été reçu à Pékin par le président chinois Xi Jinping, à l'occasion d'une visite destinée à soutenir les efforts de la Chine dans la recherche médicale.

Plusieurs autres mastodontes de l'économie américaine, dont le patron de Tesla, Elon Musk, venu en mai, se sont aussi rendus en Chine récemment.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.