Tampax : une pétition pour connaître la composition des tampons

Auteur(s)
AZ
Publié le 29 août 2015 - 14:01
Image
Des tampons.
Crédits
©Tampax/Facebook
La pétition pour savoir les composants des tampons Tampax a déjà recueilli plus de 40.000 signatures.
©Tampax/Facebook
Suite à l’amputation de la jambe d’une Américaine potentiellement causée par un composant des tampons hygiéniques Tampax, une étudiante française de 19 ans a lancé une pétition pour connaître leur composition exacte. Depuis, elle a recueilli plus de 40.000 signatures.

Son initiative porte ses fruits. Afin de savoir ce qui compose les tampons Tampax qu'elle utilise tous les mois, Mélanie Doerflinger, une étudiante française de 19 ans, a eu l’idée originale de lancer une pétition sur la plateforme Change.org. Aussi surprenante soit-elle, sa démarche fait suite à l’histoire tragique d’une jeune mannequin américaine, Lauren Wasser, qui a vécu un calvaire. Agée de 27 ans, cette dernière avait dû être amputée de la jambe après avoir contracté une infection (syndrome du choc toxique, STC)  liée à un tampon. Causé par une bactérie (TSST-1), produite par le staphylocoque doré, le SCT est une maladie infectieuse, rare et peu connue et peut s’avérer mortelle dans certains cas.

Pour la jeune femme, les entreprises persistent à maintenir le flou autour des composants de leurs produits. "Vu la gravité des risques sanitaires que les utilisatrices comme moi avons durant l'utilisation de ces produits, je demande à Procter&Gamble, la multinationale qui a créé la marque Tampax, de faire apparaître la composition des tampons Tampax sur leurs emballages afin que toutes les utilisatrices, françaises et européennes, sachent ce qu'elles mettent durant leurs périodes menstruelles", a expliqué la jeune femme dans le texte accompagnant sa pétition. Depuis, la jeune femme a recueilli plus de 40.000 signatures et a reçu le soutien de plusieurs organismes tels que 60 millions de consommateurs.

Pour éviter un quelconque scandale et face à l’ampleur qu’a pris la pétition, la marque a contacté la jeune femme en lui expliquant que la composition des tampons Tampax ne peut pas apparaître car il manque tout simplement de la place sur les emballages.

Il semblerait que les informations figureraient dans la notice à l’intérieur de l’emballage selon l’entreprise. Mais après avoir vérifié, la jeune femme à l’origine de la pétition n’aurait toujours pas trouvé les composants… la bataille est donc loin d’être terminée. 

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.