Des muscles artificiels en peau d'oignon? Des chercheurs taïwanais l'ont fait

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Des muscles artificiels en peau d'oignon? Des chercheurs taïwanais l'ont fait

Publié le 09/05/2015 à 16:47 - Mise à jour à 16:50
©Robert Couse-Baker/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Des chercheurs de l'Université nationale de Taïwan viennent de fabriquer des muscles artificiels à base de peau d'oignon, élastique comme les vrais. Une avancée scientifique qui pourrait un jour être utile au corps humain.

Jusqu'à présent, les muscles artificiels fabriqués en laboratoire l'étaient à base de cellules de tissus humains. Des chercheurs taïwanais ont fait mieux: ils ont utilisé de la peau d'oignon.

Ayant constaté que les oignons pouvaient se plier, se contracter ou s'allonger, comme le font les muscles, des chercheurs de l'Université nationale à Tapei ont étudié leurs propriétés physiques. Ils ont découvert que la peau d'oignon pouvait se contracter ou se relâcher –comme les muscles– sous l'effet de décharges électriques, selon l'intensité du courant.

"Récemment de nombreuses recherches ont été menées sur une variété de matériaux souples tels que les élastomères, les polymères ou encore les composites nanoporeux afin de mettre au point les muscles artificiels. Nous avons constaté que la couche unique de l'oignon, véritable treillis de cellules épidermiques, devenait élastique après traitement, et qu'elle pouvait simultanément s'étirer et se plier lorsqu'on applique un champ électrique", ont expliqué les chercheurs en présentant les résultats de leurs travaux.

Pour leurs expériences, et pour faire circuler les impulsions électriques, ils ont recouvert la peau d'oignon d'une fine feuille en or, pour y placer les électrodes. Le test a réussi: ils ont accroché deux de leurs muscles en oignon à une pince, avec laquelle ils ont réussi à attraper une boule de coton, très légère.

Les chercheurs en pleuraient presque de joie –ou alors c'était l'effet des oignons. Leur prochain objectif va être d'augmenter le pouvoir de ces faux muscles pour leur faire soulever des objets plus lourds, et de les utiliser pour construire des robots dans un premier temps.

Mais pour l'avenir plus lointain, "les cellules végétales sont prometteuses pour l'utilisation dans le corps humain, car elles peuvent effectuer un grand nombre de fonctions, même quand elles ne sont plus vivantes", ont ajouté les chercheurs.

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ça, c'est un beau paquet de muscles.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-