Espace : la NASA lance la capsule Orion en prévision de vols habités

Auteur(s)
VL
Publié le 05 décembre 2014 - 15:51
Image
Le lancement de la capsule Orion par la NASA.
Crédits
©Scott Audette/Reuters
Le lancement de la capsule Orion ce vendredi.
©Scott Audette/Reuters
La NASA a lancé ce vendredi la première capsule destinée aux vols habités depuis les missions Apollo. Le vaisseau, baptisé Orion, doit effectuer des tests de résistance en vue d'éventuels voyages vers la Lune ou Mars.

Retourner sur la Lune, aller sur Mars, cela fait quelques années que les agences spatiales en parlent, la NASA en premier lieu. L'agence spatiale américaine a, ce vendredi, franchi une nouvelle étape dans ce sens avec le lancement de sa capsule Orion. Un vaisseau habitable, mais non-habité pour ce test grandeur nature. Depuis les missions vers la Lune du programme Apollo dans les années 60 et 70, c'est la première fois que la NASA envoie dans l'espace une capsule destinée aux vols habités.

Le décollage devait avoir lieu jeudi 4 mais a été reporté de 24 heures en raison d'une avarie. C'est donc ce vendredi à 13h05 (heure de Paris) que le lanceur Delta-IV Heavy, la plus puissante fusée au monde, s'est envolé de Cap Canaveral (Floride). Son voyage ne devrait durer que quatre heures et demie, le temps de faire deux fois le tour de la Terre, dont un à plus de 5.000 kilomètres d'altitude. En comparaison, la station spatiale internationale (ISS) se trouve à 420 kilomètres du sol terrestre.

Le principal but de ce lancement est de tester la résistance d'Orion aux radiations présentes à cette altitude ainsi que son bouclier thermique. La capsule doit en effet terminer son voyage par une rentrée dans l'atmosphère à 32.000 km/h avant de se poser dans le Pacifique. Pour l'occasion et comme pour la mission Rosetta, la NASA a créé un compte Twitter au nom d'Orion, pour qu'elle donne de ses nouvelles. Le vaisseau a également symboliquement emporté un morceau de roche lunaire, un fossile de tyrannosaure ainsi que des chansons, des poèmes ou les noms d'un millions de chanceux inscrits dans une puce électronique.

Si Orion remplit sa mission sans soucis, ce sera une grande victoire pour l'agence spatiale américaine, frappée par l'explosion au décollage le 29 octobre dernier de la fusée de ravitaillement Antares.

 

 

À LIRE AUSSI

Image
La sonde européenne Rosetta.
Rosetta : les six choses à savoir
Après plus de 10 ans de voyage interplanétaire à bord de la sonde européenne Rosetta, le petit robot Philae s'est posé mercredi sur la comète Tchouri (alias 67P). Peti...
10 novembre 2014 - 16:43
Société
Image
L'explosion de la fusée Antares de la NASA.
NASA : explosion au décollage de la fusée Antares
Une fusée de la NASA a explosé quelques secondes après le décollage aux Etats-Unis dans la nuit de mardi à mercredi. Elle ne transportait aucun passager et l'accident ...
29 octobre 2014 - 08:31
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.