Google va proposer la mesure de la fréquence cardiaque et respiratoire en utilisant uniquement la caméra du smartphone

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Google va proposer la mesure de la fréquence cardiaque et respiratoire en utilisant uniquement la caméra du smartphone

Publié le 08/02/2021 à 09:30
Cristina Zaragoza / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les géants de la tech s’intéressent toujours plus au suivi de la santé. Nous avons récemment évoqué comment Apple est capable de détecter des formes initiales de contamination du Covid en mesurant la fréquence cardiaque, ou de détecter les maladies cardiaques à l'aide d'un simple selfie. C’est maintenant au tour de Google: le géant d’Internet vient d’annoncer que l’on pourra bientôt mesurer sa fréquence cardiaque et respiratoire, en utilisant uniquement la caméra du téléphone Google Pixel.

Suivre les mouvements de la poitrine et les changements de couleur du bon d’un doigt

Grâce à la technologie dite de “vision par ordinateur”, il sera bientôt possible, uniquement en utilisant l’appareil photo d’un smartphone, d’effectuer des bilans de santé comparables à ceux réalisés en cliniques. Pour la fréquence respiratoire, la technologie repose sur une technique connue sous le nom de «flux optique», qui surveille les mouvements de la poitrine d’une personne pendant qu’elle respire, et les analyse pour déterminer la fréquence respiratoire.
Pour la fréquence cardiaque, Google utilise la caméra pour détecter les «changements de couleur subtils» du bout du doigt d'un utilisateur, qui fournissent un indicateur du moment où le sang oxygéné circule du cœur vers le reste du corps. Google travaille également à faire fonctionner cette même technologie en utilisant des changements de couleur du visage d'une personne, bien que cette méthode soit encore en phase exploratoire. Cette fonction sera disponible dans l'application Google Fit, tout d'abord pour les smartphones Google Pixel. Google prévoit de l'étendre rapidement aux autres appareils Android dotés d’Android 6 ou d’une version ultérieure.

Google veut-il remplacer les médecins?

Ces fonctionnalités, explique Google,  sont destinées à être utilisées dans le cadre du suivi du bien-être général, ce qui signifie qu'il ne s'agit pas d'un outil diagnostique ou médical, mais d’un outil pour aider les médecins. Google Fit n’a pas l'intention de fournir des conseils basés sur les résultats de ces mesures. L'application fournit au contraire une clause de non-responsabilité générale indiquant que les résultats ne sont pas destinés à un usage médical.

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Il sera bientôt possible, uniquement en utilisant l’appareil photo d’un smartphone, d’effectuer des bilans de santé comparables à ceux réalisés en cliniques

Newsletter





Commentaires

-