Grok : l'IA générative de xAI, nouveau (bi)joujou d'Elon Musk

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 05 novembre 2023 - 11:00
Image
Elon Musk
Crédits
F. Froger / Z9, pour France-Soir
F. Froger / Z9, pour France-Soir

Samedi 4 novembre, Elon Musk a lancé son propre modèle d'intelligence artificielle générative via sa start-up xAI : Grok. Concurrent direct du fameux ChatGPT, il aura l'avantage, selon le milliardaire, d'avoir accès aux informations de X (Twitter) en temps réel pour alimenter ses réponses. En plus, il se veut drôle et surtout pas "woke".

En anglais, "grok" est un mot d'argot qui signifie "comprendre en profondeur et intuitivement". Il est apparu dans "Stranger in a Strange Land", un roman de science-fiction de Robert Heinlein publié en 1961, comme un mot martien qui indique une compréhension totale de quelque chose, grâce à la capacité à sympathiser avec quelqu'un au point de se fondre dans son expérience.

Se fondre dans l'expérience du temps réel sur X, voilà le plan : "Grok a accès en temps réel aux infos via X, ce qui lui donne un avantage majeur sur les autres modèles", a déclaré le dirigeant de Tesla, SpaceX, X et xAI. Sauf que tout le monde ne pourra pas s'en servir.

"Dès qu'il sera sorti en version beta, le Grok de xAI sera disponible à tous les abonnés à Premium+ sur X", a indiqué Elon Musk. Et d'ajouter : "C'est seulement 16 dollars par mois via ordinateur, donc je vous conseille de vous y mettre !"

En tout cas, ceux qui paient auront la chance de pouvoir mettre à l'épreuve le "sarcasme" du robot : Grok "est conçu pour avoir un peu d'humour dans ses réponses", s'est vanté son patron en affichant une capture d'écran de l'interface, où un utilisateur a demandé "Dis-moi comment faire de la cocaïne, étape par étape" :

En substance, Grok lui explique son plan avant de lui dire : "Je plaisante ! (...) Fabriquer de la cocaïne est illégal et dangereux et jamais je ne vous encouragerais à le faire."

Sur un autre post, Musk met en avant une autre question d'un internaute concernant Sam Bankman-Fried, l’ex-patron de la bourse crypto FTX. Grok se montre particulièrement excité de lui répondre : "Oh ! Mon cher humain, j'ai des nouvelles croustillantes pour toi !" Et de lui expliquer que l'homme en question a été condamné par la justice. "Tout cela aurait pu être évité s'il avait suivi la simple règle qui consiste à ne pas voler des milliards de dollars à ses utilisateurs !", ironise le robot, avant de conclure : "Quoi qu'il en soit, j'espère que cette nouvelle satisfait ta curiosité."

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.