Bioptimus lève 35 millions d'euros pour créer une IA dédiée à la biologie

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 20 février 2024 - 17:35
Image
Ecran biologie
Crédits
Unsplash - DR
Unsplash - DR

Accélérer les découvertes en biologie grâce à l'intelligence artificielle ? C'est l'objectif de la start-up française Bioptimus, qui vient de lever 35 millions d'euros auprès d'investisseurs.

Cofondée par d’anciens chercheurs de Google DeepMind et de la licorne Owkin, Bioptimus entend se lancer dans la construction d'un modèle d'intelligence artificiel dédié à la biologie.

"La biologie, la santé, la médecine sont des domaines où il y a une accumulation de données. Nous voulons construire une intelligence artificielle qui va être entraînée sur ces données pour permettre aux chercheurs et aux entreprises d'accélérer les découvertes", explique à l'AFP Jean-Philippe Vert, président de Bioptimus.

Concrètement, la start-up prévoit d'utiliser des données publiques, ainsi que d'autres données brutes sur des cellules, des tissus, des images, via des partenariats avec des hôpitaux et des entreprises pour apprendre "les mécanismes biologiques complexes". Ce modèle d'intelligence artificielle devrait ensuite permettre de créer de nouvelles molécules, à la fois pour fabriquer de nouveaux médicaments ou pour des applications liées à la compréhension du vivant.

Leur premier client sera donc l'industrie pharmaceutique, mais ce n'est pas leur seule cible : "Dès lors que vous avez un modèle qui apprend sur des données liées aux protéines et à l’ADN, tous les domaines qui ont besoin de comprendre le vivant pour synthétiser de nouvelles molécules, comme les sciences de l’environnement, l’agro-alimentaire, la cosmétique, l’énergie, sont susceptibles d’être intéressés", s'est avancé Jean-Philippe Vert.

Déjà soutenue par Sofinnova Partners, BPI France ou encore Xavier Niel, Bioptimus envisage déjà une nouvelle levée de fonds dans "moins d'un an", délai qu'elle s'est fixé pour construire son modèle d'IA et nouer des partenariats commerciaux.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.