Japon : un magasin bientôt géré par 6 robots

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 01 février 2016 - 17:05
Image
Robot-Pepper-Japon
Crédits
©YoshikazuTsuno/AFP
Le robot Pepper va conseiller des clients dans un magasin de téléphonie à Tokyo.
©YoshikazuTsuno/AFP
A Tokyo, un magasin de téléphonie va expérimenter fin mars un personnel composé de six robots Pepper. Ils devront interagir avec les clients, comme leur donner des conseils ou fournir de l'aide.

Et si un robot nous vendait un téléphone portable? Conçus par la société française Aldebaran Robotics (désormais à 95% japonaise), les robots humanoïdes Pepper seront bientôt à la disposition des clients d'un magasin de téléphonie de Tokyo, SoftBank Robotics. La société (qui dirige Aldebaran depuis l'an dernier) tentera une première expérience avec du personnel robotique, entre le 28 mars et le 3 avril prochain.  "Je ne sais pas comment cela va se passer, mais cela devrait être une expérience intéressante", a déclaré le PDG de SoftBank Robotics, Ken Miyauchi, cité par le site de l'actualité technologique, Gridam.

Selon la compagnie, le magasin baptisé Pepper Phone Shop, sera exclusivement géré par six robots Pepper. Ils auront comme but d'interagir directement avec les clients: leur donner des directions, partager des conseils, fournir de l'aide et même engager une conversation. Un employé humain sera tout de même sur place. Il se chargera de la caisse et des abonnements, car SoftBank Robotics estime qu'il est difficile pour les robots de vérifier l'identité des clients lors des signatures de contrats.

Selon le site spécialisé Engadget, cette expérience permettra à SoftBank Robotics de prouver l'efficacité de Pepper au grand public et aux professionnels. Si la société arrive à séduire, elle prévoit une amélioration des ventes, qui avoisinent aujourd'hui 1.000 robots par mois. Pepper est en vente au Japon depuis le 20 juin 2015. Le prix de base d'un robot est de 1.416 euros. En ajoutant l'assurance ou l'abonnement mensuel (pour accéder à plus de fonctionnalités, environ 2.000 applications), le prix peut atteindre 7.700 euros. Une somme qui n'a pas empêché SoftBank Robotics de vendre, en à peine une minute, 1.000 unités, lors du feux vert donné pour les ventes. 

À LIRE AUSSI

Image
Le robot de Terminator.
"Robots-tueurs" : les scientifiques craignent les dérives de l'intelligence artificielle
Des milliers de signataires, parmi lesquels le célèbre astrophysicien Stephen Hawking, ont publié lundi 27 une lettre ouverte mettant en garde contre les dérives de l'...
28 juillet 2015 - 18:53
Société
Image
Thermomix-Technologie-Innovant
Le Thermomix : appareil révolutionnaire pour les gourmands (VIDEO)
Le Thermomix est la nouvelle star des cuisines. Grâce à sa faculté à peser, cuire ou encore mixer, ce robot de cuisine permet de réaliser des centaines de recettes. So...
18 janvier 2016 - 17:38
Lifestyle
Image
Robots Google Noël
Quand Google remplace les rennes du père Noël par des robots (VIDEO)
Dans une vidéo diffusée sur le Net, l'entreprise Boston Dynamics, propriété de Google, a remplacé les rennes du Père Noël par des robots. Le résultat est d'un réalisme...
24 décembre 2015 - 15:31
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.