K5 : le robot qui surveille le campus de Microsoft en Californie

Auteur(s)
MM
Publié le 28 novembre 2014 - 13:05
Image
Le robot K5 surveille désormais le campus de Microsoft.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
K5 est le tout nouveau robot de surveillance de la société Knightscope.
©Capture d'écran YouTube
La surveillance du campus californien de Microsoft, en Californie, est désormais confiée à des robots. Dotés d'une batterie de technologie dernier cri, ils permettent de surveiller en permanence les mouvements des personnes dans les lieux.

C'est en quelque sorte la première version du célèbre robot de la saga Star War, R2D2. Des sentinelles robotisées sillonnent depuis la semaine dernière le campus californien de Microsoft à Moutain View, dans la Silicon Valley. Leur rôle: assurer la surveillance des lieux, et accessoirement supprimer les postes de vigiles de la société, comme le déplore le site ExtremeTech, qui dévoile l'information.

Ces robots de surveillance sont produits par la société américaine Knightscope également implantée dans la Silicon Valley.

Equipés du dernier cri de la technologie en la matière (GPS, micro, caméras infrarouges, détecteurs d'odeurs, système d'imagerie thermique), les K5 scannent en permanence les moindres mouvements effectués sur le campus, forts d'un logiciel basé sur des algorithmes d'analyse prédictive conçu pour prévoir et prévenir les actes malveillants. Chaque robot peut être piloté à distance par un opérateur, ou configuré pour effectuer des patrouilles libres dans un certain périmètre, ou sur un chemin de ronde prédéfini.

S'il n'agit pas physiquement contre les actes de malveillance ou les agressions, il peut prévenir les secours ou les forces de l'ordre et  émettre des sons suffisamment perçants et stridents pour faire fuir les vandales.

Les K5 sont aussi équipés d’un bouton "urgence" permettant à n’importe quel passant d’appeler à l’aide en cas de danger.

Ces robots se déplacent à 8 km/h (deux fois la vitesse moyenne d'un piéton) avec une autonomie de 24 heures. Une fois déchargés, ils se rendent automatiquement à leurs stations de charge, avant de repartir 20 minutes plus tard, prêts pour une nouvelle journée de service.

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.