La télémédecine vétérinaire décollera-t-elle bientôt en France ?

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 15 novembre 2019 - 16:37
Image
chien et chat
Crédits
Image par Free-Photos de Pixabay
Faire soigner son chat ou son chien par webcam, une réalité.
Image par Free-Photos de Pixabay
Sur les 18 500 vétérinaires qui exercent en France, seulement 4 000 interviennent en zone rurale, un chiffre qui ne cesse de baisser. C’est à cause de cette pénurie que la télémédecine vétérinaire devrait prochainement se développer en France.
 
Le premier service de ce genre en France, Linkyvet, a été lancé en juin 2018, est destiné aux professionnels. Une autre startup venue de Suède , Firstvet, vise également le marché Français, pour combler notre retard en la matière.
 
 
Faire soigner son fidèle compagnon par webcam
 
La consultation chez le vétérinaire peut être une vraie source de stress pour l’animal. Les animaux souffrants supportent mal de patienter en salle d’attente.
Linkyvet, la première solution de télémédecine vétérinaire “made in France”, permet une visio-consultation avec un cabinet vétérinaire agréé. Le client peut « chatter » avec le vétérinaire sur Whatsapp et filmer son animal avec son smartphone en suivant les indications du vétérinaire pour détecter la cause de ses maux. 
 
La startup FirstVet, de son côté est originaire de Suède, mais prévoit de se développer aux États-Unis, en Allemagne et en France. Elle se spécialise dans les soins pour animaux de compagnie en facilitant les consultations vidéo à la demande avec les vétérinaires agréés. Les chiens sont les animaux de compagnie les plus couramment traités, suivis des chats. Les chevaux représentent 4% des consultations, et le traitement le plus inhabituel avec lequel FirstVet a participé a consisté à organiser à distance la radiographie d'un poisson rouge.
 
Vous ne savez pas si votre chien a quelque chose de grave et s’il faut se rendre en urgence à la clinique, ou au contraire s’il suffit de laisser la nature agir? C’est l’occasion de lui faire passer une consultation à distance pour être rassuré.
 
«Nous sommes un complément aux cliniques physiques, plutôt qu’un remplacement», a déclaré à TechCrunch le PDG et co-fondateur de FirstVet, David Prien, en juin 2018. “Les problèmes les plus courants pour lesquels nous aidons les propriétaires d’animaux sont les problèmes gastro-intestinaux, les plaies, la peau / la fourrure et les oreilles. Notre objectif principal est d'être le premier point de contact naturel pour les propriétaires d'animaux.”
 
 
Un atout pour les cliniques vétérinaires et les compagnies d'assurance
 
Alors que le modèle Linkyvet est BtoB, c’est à dire qu’il est proposé comme service aux praticiens et cliniques vétérinaires, le modèle de FirstVet est de nouer des partenariats avec des compagnies d'assurance, qui rendent le service gratuit pour leurs membres. Ce système favorise les consultations brèves et peu compliquées. FirstVet a noué des partenariats avec plus de 20 grandes compagnies d’assurance sur tous les marchés dans lesquels il opère, y compris Bought By Many au Royaume-Uni. Pour les autres clients britanniques qui ne sont pas assurés, le service coûte entre 23 et 35 euros (20-30 pounds) par consultation.
 
 
Va-t-on rattraper le retard en matière de e-consultations vétérinaires ?
 
Les consultations vidéo à la demande avec des médecins sont un succès populaire. La téléconsultation décolle en France en 2019 en médecine humaine. 
Comme le co-fondateur du think tank de la e-santé animale Vet-in-tech.com le constate, alors qu’il y a plus de 250 téléconsultations chaque jour en France, la médecine vétérinaire en France est toujours en retard.
Linkyvet a été récompensé dans la catégorie marketing et services lors des Innotrophées 2019, véritable reconnaissance de la part d’un secteur où il est de plus en plus nécessaire de faire soigner les animaux de compagnie en tout commodité.
 
Grâce à des investissements récents, la plateforme FirstVet veut se lancer prochainement dans l’hexagone et combler le retard de notre pays en la matière. Il sera de plus en plus facile pour nos animaux de bénéficier eux aussi des bienfaits de la télémédecine!
 
 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.