Le génome des pieuvres contiendrait beaucoup plus de gènes que le nôtre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le génome des pieuvres contiendrait beaucoup plus de gènes que le nôtre

Publié le 16/08/2015 à 17:10 - Mise à jour à 17:33
©Gerard Lacz / Rex Featu/REX/SIPA
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Selon une équipe scientifique américaine, première à avoir jamais réussi à réaliser le séquençage ADN d'une pieuvre, le matériel génétique de cette dernière est hors norme. En effet, son génome contiendrait près de 33.000 gènes codeurs, contre 25.000 pour l’homo sapiens.

Vous pensiez ne jamais avoir vu d’extraterrestres? Détrompez-vous, vous en avez probablement déjà croisé en passant devant un aquarium. En effet, selon des chercheurs de l’Université de Chicago, premiers scientifiques de l’histoire à avoir réussi à réaliser le séquençage ADN d’une pieuvre, le génome de cette dernière s’apparente… à un alien.

Car, comme le montre ces travaux parus cette semaine dans la très sérieuse revue scientifique Nature, la complexité du matériel génétique de ces bêtes tentaculaires, déjà réputées comme extrêmement évoluées, est frappante: leur génome contient près de 33.000 gènes codeurs, contre 25.000 pour l’homo sapiens.

Ainsi, "la pieuvre apparaît totalement différente de tous les autres animaux, même des autres mollusques, avec ses huit bras préhenseurs, son grand cerveau et sa capacité à résoudre des problèmes", explique Clifton Ragsdale, neurobiologiste américain à l’origine du séquençage ADN.

Le génome de la pieuvre a montré certains groupes de gênes en quantités exceptionnelles, liés à sa capacité à changer de couleur où de goûter grâce à ses ventouse. En effet, ces animaux "peuvent se camoufler en changeant la couleur et la texture de leur peau en un clin d’œil. Ils ont huit tentacules préhensiles qu'ils peuvent utiliser pour manipuler et même goûter des objets", détaille Caroline Albertin qui a participé à l’étude.

Mais c’est surtout au niveau des cellules nerveuses que les céphalopodes sont très avancés. Il est déjà connu que les pieuvres possèderaient suffisamment de puissance cérébrale pour survivre en dépit de graves blessures: si un membre est amputé, il peut se régénérer de lui-même. Aussi, les scientifiques de l’Université de Chicago espèrent réussir à identifier très bientôt les gênes à l’origine de cette capacité hors norme.

Désormais,"nous pouvons explorer les mécanismes moléculaires de développement uniques de la pieuvre et ses comportements complexes pour obtenir une meilleure compréhension de l’évolution de cet animal" apparu il y a 270 millions d’années, explique Yan Wang, neurobiologiste à l’Université de Chicago. 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les pieuvres sont des animaux extrêmement évolués.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-