Automobilistes handicapés : le stationnement gratuit en bonne voie

Auteur(s)
AZ
Publié le 26 novembre 2014 - 11:49
Image
Une personne à mobilité réduite sur la voirie.
Crédits
©Jacky Naegelen/Reuters
Les personnes handicapées pourront bientôt stationner gratuitement sur la voirie.
©Jacky Naegelen/Reuters
L'Assemblée nationale a voté à l'unanimité, dans la nuit de mardi à mercredi, une proposition de loi qui devrait permettre aux automobilistes handicapés de stationner gratuitement sur la voirie. L'objectif: faciliter l'accessibilité et éviter les disparités territoriales.

Gratuit, sans limitation de durée (ou presque): bientôt, les automobilistes handicapés n'auront plus à payer leur stationnement sur la voirie. Les députés ont voté dans la nuit de mardi une proposition de loi qui devrait leur permettre de stationner gratuitement et sans contraintes.

Voté à l'unanimité, le texte présenté à l'initiative du député socialiste Didier Guillaume avait déjà été approuvé par le Sénat il y a un an. Il devra être une nouvelle fois voté par les sénateurs pour être adopté définitivement, l'Assemblée ayant procédé à quelques modifications rédactionnelles.

Dans les faits, cette gratuité pour les personnes handicapées existe déjà dans 245 villes. "La gratuité n'est pas un objectif mais un outil pour faciliter l'accessibilité. La proposition de loi permettra d'éviter une disparité territoriale" a commenté Anne Le Houérou, la rapporteure PS du texte.

Cette proposition de loi, qui pose le principe de non-limitation de durée à toutes les places, comporte néanmoins certaines limites. Cette mesure ne s'appliquera pas, ou à moindre échelle, aux parkings privés. Les autorités compétentes auront donc le choix d'appliquer, dans les parcs de stationnement avec bornes d'entrée et de sortie accessibles par les personnes handicapées, le tarif de droit commun ou un tarif spécifique. Et pour éviter le problème des voitures "tampons" (stationnement abusif), il sera possible de fixer une durée maximale de stationnement, mais d'au moins douze heures.

"À partir du moment où la borne est accessible depuis le véhicule, cette gratuité n'apparaissait pas nécessaire", a souligné la rapporteure. Pour les parkings gérés en délégation de service public, la nouvelle règle s'appliquera à partir du renouvellement des contrats.

Cette loi permettra également de lutter contre la falsification des cartes "handicapés". Selon certaines estimations, une sur trois serait frauduleuse. "L'imprimerie nationale travaille depuis un an avec le ministère des Affaires sociales pour sécuriser ces cartes. Ce projet de modernisation devrait aboutir prochainement et réduire les possibilités de fraude" a expliqué Ségolène Neuville, la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.