Privatisation: l'aéroport de Toulouse-Blagnac vendu pour moitié aux Chinois

Privatisation: l'aéroport de Toulouse-Blagnac vendu pour moitié aux Chinois

Publié le 05/12/2014 à 07:33 - Mise à jour à 07:37
©Axel-Nathan Kassaba/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

L'Etat a annoncé jeudi soir la privatisation partielle du 6e aéroport de France, celui de Toulouse-Blagnac. Il sera détenu désormais à 49,9% par un consortium chinois.

Le ministère de l'Economie a annoncé jeudi soir avoir vendu la majeure partie de ses parts de l'aéroport Toulouse-Blagnac au consortium chinois Symbiose. Alliés au canadien SNC-Lavalin, les Chinois vont devenir acquéreurs de 49,9% du sixième aéroport de France, pour une somme de 308 millions d'euros.

L'Etat et les collectivités locales restent actionnaires majoritaires, avec 50,01% du capital: 10,01% pour l'Etat, 25% pour la Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse et 15% pour les collectivités territoriales.

"Il ne s’agit pas d’une privatisation mais bien d’une ouverture de capital, dans laquelle les collectivités locales et l’Etat restent majoritaires avec 50,01 % du capital", a précisé le ministre de l'Economie dans une interview à La Dépêche du Midi. "On ne vend pas l’aéroport, on ne vend pas les pistes ni les bâtiments, qui restent propriété de l’Etat".

L'Etat n'a pas l'intention de vendre ses 10,01% restants, a précisé le ministère de l'Economie dans un communiqué: "l'exercice de cette option de vente reste à la main de l'Etat et ne constitue en aucun cas une obligation à vendre".

"Nous détenons la minorité de blocage qui, pour les choix stratégiques et les grands investissements, nous permettra soit d'initier, soit de refuser des projets qui nous sembleraient contraires à l'intérêt général", a déclaré de son côté dans un communiqué Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées.

Outre le groupe Symbiose, composé du Shandong Hi Speed Group et de Friedmann Pacific Investment Group (FPIG), trois autres candidats au rachat étaient sur les rangs: Aéroports de Paris, allié à l'assureur Predica; le groupe de BTP et de concessions Vinci, associé à la Caisse des dépôts; et le fonds d'investissements Cube Infrastructure.

Après avoir acquis les 49,9% du capital, Symbiose pourrait, "dans un second temps, céder jusqu’à 16 % de sa participation à un investisseur français type Caisse des dépôts, EDF Invest ou encore Crédit Agricole Predica", précise La Dépêche du Midi.

Après cette privatisation partielle de l'aéroport de Toulouse, le gouvernement a l'intention d'en faire autant en 2015 pour d'autres aéroports, ceux de Nice et de Lyon notamment.

Toulouse-Blagnac, 6e aéroport français, a accueilli en 2013 plus de 7,5 millions de passagers. L'objectif annoncé par Symbiose est de faire passer ce chiffre à 20 millions.

 

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'aéroport de Toulouse-Blagnac va être vendu pour moitié aux Chinois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-