Réforme du permis de conduire : l’idée de contrôle médical retoquée par le Parlement européen

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 01 mars 2024 - 12:05
Image
Réforme européenne du permis de conduire
Crédits
Kenzo Tribouillard / AFP
L'introduction d'un permis de conduire dématérialisé ne devrait pas tarder.
Kenzo Tribouillard / AFP

TRANSPORT - Mercredi 28 février, au Parlement européen, la proposition de réforme du permis de conduire portée par la députée écologiste Karima Delli n’a pas convaincu. Au cœur du débat autour de ce texte : l'amendement 98 de cette proposition qui voulait rendre obligatoire une visite médicale pour les conducteurs tous les quinze ans, n’a recueilli que 270 votes pour et 323 votes contre. Le reste de la réforme du permis de conduire a été adoptée (339 votes pour et 240 votes contre). 

Le projet du député Delli souhaite “réduire de moitié le nombre de morts d’ici à 2030”, pour parvenir à un utopique zéro mort sur la route d’ici 2050. Pour ce faire, Delli souhaitait que des contrôles de “la vue, l’ouïe et les réflexes” des conducteurs soient effectués dès l’obtention de leur permis et qu'ils soient obligatoires tous les cinq ans pour les conducteurs âgés de plus de 70 ans. Si plusieurs pays européens comme le Portugal, l’Italie ou l’Espagne ont déjà mis en place des mesures de ce type, Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes les déplore et les juge “ouvertement hostiles aux automobilistes”, précisant qu’”aucune amélioration significative de la sécurité routière n’a été rapportée dans les pays ayant instauré une forme de contrôle médical”. Non seulement, l'efficacité des politiques intrusives dans la réduction des accidents de la route reste à démontrer, mais leur mise en application à travers les différents États membres va s’avérer très compliquée car les règlements pourraient être bien différents d'un pays à l'autre...  

Le Parlement européen ne ferme toutefois pas totalement la porte à l'introduction de mesures de santé dans le cadre du permis de conduire, suggérant aux États d’envisager la mise en place de visites médicales sur la base du volontariat. Si la réforme adoptée inclut des dispositions comme la baisse du seuil de tolérance à l'alcool pour les jeunes conducteurs, et l'abolition du permis tracteur, elle prouve une volonté d’aller encore plus loin dans transition numérique avec l'introduction d'un permis de conduire dématérialisé. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Des pistes existent pour diminuer le coût du permis de conduire, jugé élevé par les jeunes mais indispensable pour obtenir un emploi
La fin du permis de conduire à vie en débat au Parlement européen
Passer un examen médical pour pouvoir conserver son permis de conduire? Ce projet de révision de directive, débattu mardi par les eurodéputés, provoque une bronca en E...
27 février 2024 - 17:05
Société
Image
Olivier Frot Tribune avenir de l'Europe
L’avenir de l’Union européenne, vraiment  ? (Partie 2)
Une évolution orwellienne L’Union européenne, évolution de la Communauté européenne avec le traité de Maastricht de 1992, renvoie une image de vocation impériale ave...
15 décembre 2023 - 16:08
Opinions
Image
Avenir de l'Europe
L’avenir de l’Union européenne, vraiment  ? (Partie 1)
TRIBUNE - Une personne âgée vit dans sa petite maison de famille dont elle est propriétaire, dans un village français. Une loi décidée par le gouvernement de l’Europe ...
14 décembre 2023 - 21:15
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.