SNCF: la compagnie ferroviaire dévoile son plan anti-fraude

Auteur(s)
AZ
Publié le 20 février 2015 - 14:00
Image
Des voyageurs se font contrôler.
Crédits
©Durand Florence/Sipa
La SNCF prévoit d'augmenter les amendes des contrevenants.
©Durand Florence/Sipa
La SNCF a présenté ce vendredi un vaste plan de lutte contre la fraude. La compagnie ferroviaire prévoit notamment d'installer des portiques à l'entrée des quais pour empêcher les voyageurs de monter sans billet et d'augmenter les amendes.

La SNCF monte au créneau. Alors que la fraude lui coûte chaque année 300 millions d'euros, la compagnie ferroviaire a annoncé ce vendredi matin une batterie de mesures pour inverser la tendance. Selon Le Parisien qui a dévoilé l'information, trois principales mesures vont être mises en place.

Dans un premier temps, les amendes vont être revues à la hausse. A partir du 2 mars prochain, date prévue d'application du plan, le contrevenant s’exposera à une amende bien plus salée. Pour l'heure, un usager qui voyage sans titre de transport sur un trajet supérieur à 100 kilomètres doit s'acquitter d'une amende de 25 euros, en plus du prix du billet. Pour les trajets de moins de 100 kilomètres, le tarif passe à 35 euros.

Mais ça, c'était avant. Selon le plan anti-fraude, l'amende sera désormais de 50 euros plus le prix du billet pour un voyage cette fois de plus de 150 kilomètres et de 50 euros sur une distance inférieure. Si cette amende n'est pas payée, elle pourra alors être majorée jusqu'à 375 euros. Selon la SNCF, le montant de l'amende n'avait pas été revalorisé depuis 2003.

Si la SNCF souhaite plus de contrôles à bord des trains, l'installation de portique à l'entrée des quais serait elle aussi envisagée. L'objectif: empêcher les voyageurs de monter sans billet. Toujours selon les informations du Parisien, un appel d'offre aurait même été lancé. Pour autant, cette mesure ne pourrait pas être effective dans l'immédiat au vu de la configuration variable des gares. Une expérimentation devrait toutefois avoir lieu, "probablement Gare du Nord" à Paris.

Dernière grosse mesure et non la moindre, le suivi des verbalisations, sans doute le plus gros chantier à attaquer. Si les contrôleurs verbalisent, l'encaissement des amendes est particulièrement faible. Sur les TER, seuls 11,6% des PV sont réglés, notamment à cause d'adresses erronées. L'Etat a donc accordé un droit exceptionnel à la SNCF leur permettant de vérifier l'adresse du contrevenant comme le font les huissiers.

À LIRE AUSSI

Image
Des voyageurs montent dans un train de la SNCF à quai.
SNCF: les TGV pourraient bientôt être équipés du wi-fi
Invitée sur France Inter ce vendredi matin, Axelle Lemaire, la secrétaire d'Etat chargée du Numérique, a annoncé qu'un appel d'offre sera lancée dès le mois de février...
02 janvier 2015 - 14:32
Société
Image
Un des convois de la SNCF pendant la Seconde Guerre mondiale.
SNCF: 60 millions de dollars versés aux victimes américaines de la Shoah
Réquisitionnée par le régime de Vichy, la SNCF a déporté environ 76.000 juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. La ville de Paris s'est engagée, vendredi 5, à verser...
06 décembre 2014 - 18:04
Société
Image
Des voyageurs montent dans un train de la SNCF à quai.
SNCF: Internet gratuit dans tous les trains d'ici fin 2016?
Du Wi-fi gratuit dans les trains dès 2016, l'annonce de Guillaume Pépy, président de la SNCF, donne envie. Sauf que la réalité devrait être bien plus nuancée.La SNCF v...
10 février 2015 - 15:43
Lifestyle