Décès de Philippe Autrive, un défenseur de la liberté face aux restrictions sanitaires

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 05 février 2023 - 12:30
Image
Philippe Autrive
Crédits
Capture d'écran YouTube / Philippe Autrive
Ce 22 janvier 2023, Philippe Autrive est décédé à l’âge de 64 ans.
Capture d'écran YouTube / Philippe Autrive

Ce 22 janvier 2023, Philippe Autrive est décédé à l’âge de 64 ans. Né en 1958 à Paris, il a passé sa jeunesse dans la capitale au sein d’une cité HLM au Plessis-Robinson. Après un bref parcours d’instituteur de 1979 à 1980, il s’engage dans des études de droit (1984 - 1986) et prête le serment d’avocat en 1987.

En 2001, Philippe Autrive est élu maire de La Ferté-Alais sous les couleurs du Parti socialiste.

Il s’est considérablement investi dans le rayonnement de sa commune au travers d’un engagement pour la jeunesse, les anciens ou encore la conservation du patrimoine.

En 2008, il décide de ne pas se représenter en tant que tête de liste, pour reprendre la robe d’avocat et la plume d’auteur, publiant en 2012, un polar intitulé Au péril de ma vie, restez prudent.

Engagé dans la défense du droit des artistes, il défend le principe de liberté de circulation et obtient, en sa qualité de vice-président de l'association Musiciens sans frontières, la création d'une carte de séjour contenant la mention « profession artistique ».

Philippe Autrive se consacre également à la défense du droit des sourds et des malentendants, œuvrant pour la reconnaissance officielle de la langue des signes comme langue minoritaire.

Ayant à cœur les droits des malades et des victimes, il est également conseil de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, association à but non lucratif fondée en 1954 dont la mission est de lutter contre l’obligation vaccinale. C’est à ce titre qu’il se bat contre l’extension à 11 vaccins obligatoires pour la petite enfance en 2017 et qu’il engage de nombreuses procédures judiciaires contre les mesures sanitaires mises en œuvre par le gouvernement d’Emmanuel Macron au cours de la crise du Covid-19. L’avocat fait partie des signataires à l’origine de la tribune publiée dans FranceSoir : Effets secondaires des vaccins anti-Covid : des professionnels du droit demandent la transparence totale des travaux de l'OPECST. Philippe Autrive a également été le conseiller du professeur Mirko Beljanski, un biologiste français qui a découvert des remèdes d'origine naturelle contre le cancer et le sida, dont les recherches ont fait l'objet de controverses judiciaires et de nouveau mis sur la table le pouvoir d'influence de l'industrie pharmaceutique.

Philippe Autrive laisse derrière lui son épouse et ses enfants.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.