Enfance en danger : les casiers judiciaires des familles d'accueil seront enfin contrôlés systématiquement

Auteur(s)
FranceSoir avec AFP
Publié le 16 octobre 2022 - 18:20
Image
Enfance
Crédits
Pixabay
Pixabay

Les éducateurs et les familles d'accueil verront bientôt leurs antécédents judiciaires systématiquement contrôlés avant de se voir confier des enfants : de graves défaillances avaient été révélées.

Les éducateurs et les familles d'accueil verront désormais leurs antécédents judiciaires systématiquement contrôlés avant de se voir confier des enfants en danger, a annoncé dimanche la secrétaire d'État chargée du dossier, Charlotte Caubel.

Cette mesure, prévue dans la loi Taquet adoptée en début d'année par le Parlement, s'appliquera le 1er novembre, a précisé Charlotte Caubel dans un entretien au magazine «Zone Interdite» de M6, consacré aux défaillances de l'Aide sociale à l'enfance (ASE).

Absence totale de contrôle de l'ASE

Dans ce reportage, deux journalistes ont filmé en caméra cachée leur embauche en tant que famille d'accueil sans le moindre contrôle des services de l'ASE sur leurs antécédents, ou même sur leur identité. «Cette situation ne peut plus exister», a commenté Charlotte Caubel dans une interview qui doit être diffusée après le reportage.

Tout professionnel au contact d'un enfant, mais également tout bénévole dans son entourage par exemple le conjoint d'un accueillant familial, ou ses enfants de plus de 13 ans-- devront faire l'objet «régulièrement» de tels contrôles, via le casier judiciaire et le fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (Fijais), a ajouté la secrétaire d'État chargée de l'enfance. Moins de trois ans après un reportage de «Zone interdite» qui avait déjà dénoncé de graves défaillances de l'ASE, ce nouvel opus montre que la situation ne s'est guère améliorée dans certains foyers.

Des jeunes en foyer dealent ou se prostituent, les éducateurs impuissants

Les journalistes sont ainsi retournés dans un foyer de Seine-Saint-Denis (banlieue nord-est de Paris) où ils avaient filmé le quotidien d'adolescents livrés à eux-mêmes. Depuis, les locaux ont été rénovés mais les jeunes occupent encore leur journée en faisant le guet pour les vendeurs de cannabis des cités voisines. Les adolescentes hébergées dans un autre foyer se prostituent régulièrement, et leurs éducatrices, filmées en caméra cachée, avouent leur impuissance.

«Choquée» par ces «dysfonctionnements», Charlotte Caubel a assuré que plusieurs dizaines de personnes allaient être recrutées pour renforcer les contrôles sur ces établissements, et que 300 personnes seraient formées pendant trois ans pour rendre les contrôles plus efficaces.

Le reportage montre également la situation d'adolescents déscolarisés et atteints de troubles psychiques, placés par l'ASE dans des hôtels sordides où ils passent toutes leurs journées, pendant des mois. La loi Taquet a justement prévu de mettre fin à ces situations, rappelle la secrétaire d'État. Un «temps d'adaptation» est nécessaire, mais «début 2024 il n'y aura plus d'enfant dans les hôtels sociaux en France», a-t-elle assuré.

À LIRE AUSSI

Image
Emmanuel Macron, en meeting à Strasbourg le 12 avril 2022
Protection de l'enfance contre les violences sexuelles : le bilan insatisfaisant du quinquennat
Avant l'élection présidentielle, tandis que la Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) rendait publiques des reco...
22 avril 2022 - 15:53
Politique
Image
Le Parlement français est sur le point d'adopter un projet de loi consensuel sur la protection des enfants.
Enfants placés : le Parlement s'apprête à voter une meilleure protection
Graver la fin des sorties sèches de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) à 18 ans, interdire l'accueil des mineurs à l'hôtel, mieux rémunérer les familles d'accueil: le Pa...
25 janvier 2022 - 01:21
Politique
Image
Le nombre de plaintes pour violences sexuelles déposées à Paris a progressé de 30% par rapport à…
Les plaintes pour violences sexuelles en hausse de 30% à Paris en 2022
Le nombre de plaintes pour violences sexuelles déposées à Paris a progressé de 30% par rapport à 2021, a annoncé jeudi la procureure de la République de Paris Laure Be...
15 septembre 2022 - 10:29

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambiguë, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, ...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.