Péages, mesures anti-covid, chômage : ce qui change au 1er février

Auteur(s)
FranceSoir avec AFP
Publié le 30 janvier 2023 - 14:35
Image
EDF
Crédits
AFP
Le gel du tarif réglementé de l’électricité prendra fin pour 23 millions d’abonnés.
AFP

Durée d'indemnisation du chômage, prix des péages autoroutiers, mesures anti-covid, prix de l'électricité... Voici ce qui change au 1er février.

Assurance chômage

La réforme prévoit une baisse de 25% de la durée d'indemnisation pour tous les demandeurs d'emploi qui ouvrent des droits à partir du 1er février.

Un chômeur qui aurait eu droit par exemple à 12 mois d'indemnisation dans le système actuel n'aura plus droit qu'à neuf mois. Un plancher minimal de six mois sera préservé.

Pour les demandeurs d'emploi qui verront leur durée d'indemnisation réduite, un "complément de fin de droits" (un allongement de la durée) est prévu en cas de dégradation du marché du travail, si le taux de chômage dépasse 9% ou s'il augmente de 0,8 point ou plus sur un trimestre.

Péages autoroutiers

Les tarifs des péages des principaux réseaux autoroutiers vont augmenter de 4,75% en moyenne, une augmentation plus forte que ces dernières années (+2% en 2022, +0,4 en 2021, +0,8% en 2020, +1,9% en 2019) mais encore inférieure à l'inflation.

Cette augmentation annuelle, prévue dans les contrats des différents concessionnaires selon un calcul qui prend en compte une part de l'inflation et d'éventuels travaux, s'accompagnera de mesures commerciales chez plusieurs sociétés d'autoroutes. Les véhicules électriques bénéficieront ainsi d'une réduction de 5% pendant un an, sur tous leurs trajets, sur les réseaux Sanef/SAPN et APRR/AREA.

Covid

Créés au début de la crise sanitaire en 2020 "afin de limiter la propagation de l'épidémie", les arrêts de travail dérogatoires, sans jour de carence pour les personnes testées positives au Covid-19, ne seront plus possibles.

Tombés en désuétude sur fond de chutes des cas, "l'isolement systématique" des cas positifs et "la réalisation d'un test" au bout de deux jours pour leurs contacts ne seront par ailleurs plus requis.

Enfin, le suivi des "cas contacts", via le service "contact Covid" géré par l'Assurance maladie, va lui cesser définitivement.

Électricité

Le gel du tarif réglementé de l’électricité prend fin pour 23 millions d’abonnés, dont 1,45 million de petits professionnels. Ils se verront appliquer une hausse moyenne contenue à +15% par le gouvernement dans le cadre du bouclier tarifaire.

Taxis et VTC

Les tarifs des taxis augmenteront de 4% au plus le 1er février, le montant minimum de la course restant fixé à 7,30 euros.

Du côté des VTC, les chauffeurs auront un montant minimum garanti de 7,65 euros par trajet, ce qui va faire grimper le prix de la plus petite course à environ 10,20 euros pour le passager sur une application comme Uber, en incluant les commissions.

Livret A et LDD

Les taux d’intérêt du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDD) augmentent à 3%, contre 2% actuellement, à partir du 1er février, un niveau plus vu depuis 2009, mais toujours nettement inférieur à l’inflation.

Quant au taux du Livret d'épargne populaire (LEP), réservé aux personnes aux revenus modestes (au maximum 21.393 euros annuels pour une personne seule), il passe de 4,6% à 6,1%.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Anne Hidalgo
Anne Hidalgo : Fluctuat nec mergitur..., quoi que !
PORTRAIT CRACHE - Edile un jour ne rime pas forcément avec idylle toujours. Cela fait 10 ans, presque jour pour jour, que la socialiste Anne Hidalgo est maire de Paris...
06 avril 2024 - 15:39
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.