Un nouveau mémorial aux Etats-Unis en hommage aux Noirs lynchés

Auteur:
 
Par AFP - Washington
Publié le 27 avril 2018 - 05:03
Image
Le mémorial en hommage aux Noirs lynchés aux Etats-Unis, situé à Montgomery dans l'Alabama, photographié le 26 avril 2018
Crédits
© Bob Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP
Le mémorial en hommage aux Noirs lynchés aux Etats-Unis, situé à Montgomery dans l'Alabama, photographié le 26 avril 2018
© Bob Miller / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les milliers de Noirs qui ont été lynchés aux 19e et 20e siècles aux Etats-Unis ont désormais leur mémorial dans le Sud du pays où l'esclavagisme et la ségrégation ont été les plus prégnants.

Le Mémorial national pour la paix et la justice, inauguré jeudi, vise à promouvoir une réflexion sur l'histoire de l'inégalité raciale aux Etats-Unis, dont les répercussions se font encore sentir aujourd'hui dans la société américaine.

"Cette ombre ne peut être levée tant que nous n'avons pas fait la lumière sur la vérité de la violence destructrice qui a façonné notre nation, traumatisé les gens de couleur et compromis notre engagement envers un Etat de droit et une justice égalitaire", indique Bryan Stevenson, directeur du groupe Equal justice initiative (EJI) à l'origine du projet, sur le site du mémorial.

Plus de 4.400 Noirs ont été lynchés aux Etats-Unis entre 1877 et 1950, selon cette organisation de défense des droits de l'homme. Des milliers d'Américains blancs, y compris des élus locaux, se rassemblaient pour assister au lynchage public de victimes qui étaient torturées, mutilées et démembrées.

"Rien n'a davantage soutenu l'inégalité raciale que le lynchage", estime l'organisation sur son site internet.

Situé à Montgomery, dans l'Alabama, le mémorial, qui s'étend sur un site de 2,4 hectares, est composé de 800 monuments en acier suspendus, un pour chaque comté où un lynchage a eu lieu. Les noms des victimes sont gravés sur chaque monument.

Des constructions identiques ont été installées dans les environs du mémorial, en attendant "d'être revendiquées et installées dans les comtés qu'elles représentent", ajoute le site du groupe.

"Au fil du temps, le mémorial national donnera des informations sur les zones du pays qui se sont confrontées à la vérité de cette terreur et celles qui ne l'ont pas fait". Des sculptures d'hommes noirs et de femmes enchaînées ont également été installées sur le site.

Le militant pour les droits civiques américain Jesse Jackson, photographié sur son compte Twitter en train de visiter le mémorial, a jugé que celui-ci "présentait notre sombre histoire", soulignant qu'après 200 tentatives infructueuses, le Congrès n'avait toujours pas adopté une loi anti-lynchage. "Le Congrès doit réagir", a-t-il assuré sur Twitter.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.