Les armes biologiques sont développées malgré les traités internationaux. Entretien essentiel avec le Pr Tritto

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 24 février 2023 - 17:05
Image
(FS) Professeur Joseph Tritto
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Professeur Joseph Tritto.
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Nous recevons dans cet entretien essentiel, le Professeur Joseph Tritto, chirurgien et auteur du livre « La chimère qui a changé le monde ». Le Professeur Tritto préside depuis 2000 la WABT (World Alliance for Biomedecine & Technology) un organisme créé en 1997 sous l'égide de l'Unesco, ayant pour mission de s'occuper du transfert de technologie médicale aux pays en voie de développement. Il s'est intéressé au développement des biotechnologies permettant la recherche de traitements médicaux en même temps que le développement d'agents bactériologiques à usage militaire à travers les expériences de "gains de fonction". Pour le Professeur Tritto, l'arme biologique est bien plus flexible et tactique que l'arme nucléaire.

Dans un français parfait, le Professeur Tritto évoque dans le détail la « proximité » existant entre l’industrie du médicament et le complexe militaro-politique, la recherche biomoléculaire pouvant mener à la création d'armes militaires. 

Revenant sur l'histoire et le narratif de l'épisode de SARS-Cov1 en 2002, ainsi que le MERS, il explique la genèse du SARS-Cov2 et rend hommage aux travaux du regretté Professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine.

Un entretien essentiel pour qui veut comprendre l’évolution de l’industrie pharmaceutique et les contournements des réglementations internationales visant à protéger les populations des dérives de la recherche sur les armes biologiques à vocation militaire.  

À LIRE AUSSI

Image
livre cina covid 19
Covid-19 : l'origine du virus - L'analyse du Pr Tritto confirme celle du Pr Montagnier
Un livre polémique vient de sortir en Italie sur les origines de ce virus qui a bouleversé le monde au cours des six derniers mois. Le professeur Luc Montagnier, décri...
13 août 2020 - 22:29
Société
Image
Dans le laboratoire de virologie P4 de Wuhan, le 23 février 2017
Laboratoire de Wuhan : Comment des enquêteurs amateurs dévoilent au grand jour l'histoire de l’origine du virus et embarrassent les médias
Un article de Rowan Jacobsen de Newsweek paru mercredi 2 juin montre comment l’intelligence collective d’un groupe d’amateurs dévoile au grand jour l’histoire de l’ori...
03 juin 2021 - 14:37
Société
Image
Laboratoire
Mails de Fauci : l'AFP savait-elle pour l'origine du virus ?
Dans les emails des FauciLeaks récemment dévoilés, une découverte de taille page 3123 : on y apprend que l’AFP était au courant de la fabrication du virus depuis le 31...
04 juin 2021 - 11:00
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.