“On sentait derrière l'application de la vaccination des enjeux supérieurs à l’aérien" Stéphane, Patrick et Laurent, pilotes de ligne

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 01 février 2023 - 20:00
Image
Collectif navigants libres
Crédits
DR
Patrick, Stéphane et Laurent sont respectivement pilote et commandants de bord.
DR

Patrick, Stéphane et Laurent, membres du collectif "Navigants Libres", sont respectivement pilote et commandants de bord. Exceptionnellement, nos invités - Stéphane est présent sur notre plateau tandis que Laurent et Patrick interviennent par visio-conférence - témoignent anonymement. “On aurait tous préféré témoigner à visage découvert, voire ne pas avoir à témoigner du tout (...) On le sait tous, le sujet de la vaccination et des effets secondaires est très sensible (...) C’est un sujet dont on ne discute pas dans les cockpits pour assurer la sécurité. Nous le faisons aujourd’hui de notre plein gré en tant que citoyens”, explique Stéphane.

“Durant le confinement, le secteur de l’aviation “a été à l’arrêt, comme un patient en état de mort cérébrale. Il a été réanimé avec la réouverture des frontières à travers la vaccination, qui a été une solution miraculeuse pour l'aérien et l’économie en général (...) Tout le monde a suivi, comme un seul homme, cette aubaine, cette solution miracle. Malheureusement, après cette aubaine, sont venus les effets secondaires”, déplore Laurent, commandant de bord. Patrick a de son côté expliqué que sa visite médicale annuelle, obligatoire pour les pilotes, était concluante. “Tout était correct. Un mois après, j’ai été vacciné pour garder mon emploi de pilote. Six jours après, j’ai effectué un contrôle et on s’est rendu compte que j’ai un problème cardiaque. Depuis maintenant un peu plus d’un an, je ne peux plus travailler. J’ai perdu ma licence et je suis cloué chez moi en attendant de pouvoir retrouver toutes mes aptitudes pour revoler”, déplore-t-il. Interrogé sur le lien entre le vaccin et les effets secondaires, Patrick explique que celui-ci a “été signalé par le médecin aéronautique mais le problème est que nous n’avons pas de solution à cela. Des dossiers ont été faits pour le signaler mais c’est resté sans suite. Un no man’s juridique”, regrette-t-il. Une “double peine” pour ces navigants, obligés de se faire vacciner pour travailler en acceptant le risque de subir “les problèmes sur [leur] santé”, qui ont aussi perdu leur travail : “Qui dit perte de travail dit perte financière et nous avons tous des familles à nourrir”.

Une vaccination inévitable selon Stéphane, qui témoigne “qu’on avait le sentiment qu’il y avait des enjeux supérieurs, qui dépassaient l’aérien, à ce que la vaccination soit appliquée à nous, de manière unilatérale et simultanée”.

À LIRE AUSSI

Image
avion
Pilotes et scientifiques se regroupent au niveau mondial pour alerter sur les risques de la vaccination
30 compagnies aériennes, des milliers de pilotes et environ 17 000 scientifiques et médecins tirent la sonnette d’alarme pour dénoncer les risques liés "aux vaccins". ...
23 mai 2022 - 15:48
Société
Image
Cour européenne des droits de l'homme
Les "Navigants libres" saisissent la Cour européenne des Droits de l'Homme
Pour lutter contre la vaccination obligatoire au sein de leur profession, les "Navigants libres" se lancent aujourd'hui dans une procédure auprès de la Cour européenne...
15 février 2022 - 19:28
Politique
Image
Navigants libres
Navigants libres : une nouvelle aile de la résistance contre les mesures sanitaires
Un collectif français de pilotes, hôtesses et stewards a récemment pris son envol pour rejoindre la lutte contre les mesures sanitaires. Ainsi, depuis les annonces d'E...
13 décembre 2021 - 21:27
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.