Eloïse Valli : "Je veux qu'on résiste !"

Eloïse Valli : "Je veux qu'on résiste !"

Publié le 22/04/2021 à 18:49 - Mise à jour à 18:50
FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

La culture est en danger et Eloïse Valli appelle à résister. La jeune comédienne que l'on connaît surtout pour le rôle de Shine dans "Plus belle la vie" et que l'on verra bientôt dans le film Netflix "Friendzone" est aussi une habituée des planches, avec notamment des rôles dans des pièces comme "Grease" en 2016 où "Des amis presque parfaits" en 2017.

Invitée au Défi de la vérité d'un Richard Boutry subjugué par tant de charme et de délicatesse, elle crie sa détresse face à la sinistrose et la mise à mort de la culture en France : "Je veux vraiment qu'on résiste et qu'on reste optimiste ! Il ne faut pas que la culture meure, il n'y a pas que la culture internet !" 

Comparant le masque obligatoire à une "muselière", elle parle de "torture mentale" et déplore la disparition du lien social : "J'ai l'impression qu'on est déshumanisés et qu'on tend vers une robotisation de l'être humain."

Cette détresse, elle la retrouve aussi chez les jeunes qu'elle juge frappés de "tristesse mentale" : "il y a une psychose qui commence à arriver, une dépression chez les plus jeunes." Mais ce qui définit surtout la ravissante Eloïse, c'est son optimisme, sa volonté de lutter pour le positif, la spiritualité et méditation comme armes de résistance, parce qu'elle le dit et le répète : "Je veux qu'on résiste !"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Résiste !

Newsletter





Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir