"On demandait justice pacifiquement, ils nous ont gazés en retour": des Gilets jaunes témoignent

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 22 avril 2022 - 15:01
Image
Emission Gilet jaune
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Emission spéciale : des Gilets jaunes reviennent sur ce qu'ils ont vécu ces cinq dernières années.
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Ce dimanche 24 avril aura lieu la première élection présidentielle depuis le début des Gilets jaunes, en novembre 2018. Nous avons reçu sur notre plateau et par visioconférence une dizaine d'entre eux, venus de la Loire, du Cher, de la Drôme, de Vendée et d'ailleurs. L'objectif de cet entretien est de revenir sur ce qu'ont vécu ces personnes impliquées dans le mouvement, ce qui les a poussées à en devenir membre, ce qu'elles ont vécu lors des manifestations, etc.

Violences, injustices, coût de la vie... Les intervenants planchent sur le sujet de leur choix avant le second tour de l'élection présidentielle :

Niveau politique, pas de consensus : "Rester unis dans la diversité et la tolérance, c'est cela qui fait le mouvement depuis trois ans, ce n'est pas notre rôle d'appeler à élire un candidat", témoigne Rémi Monde, membre des Gilets jaunes et organisateur du "Convoi de la liberté" en France, en février dernier. Certains ont déjà appelé individuellement à voter pour Marine Le Pen, d'autres appellent à ne pas se diviser, et d'autres encore considèrent que cette élection et le système démocratique actuel sont biaisés. Ces derniers refusent de se déplacer pour "élire et non voter", selon les termes d'Emma, qui interviendra dans la seconde partie de l'entretien.

Crédits : ARA

Voir aussi : "On a ouvert une brèche": à la veille de l'élection, les Gilets jaunes rappellent leur engagement

Certains se sont investis depuis deux ans dans la lutte contre les passes sanitaire et vaccinal, et estiment qu'il y a urgence à aller voter. Anita, en Corse, ne pouvait être présente lors de cette émission et témoigne : "Il faut absolument aller voter, j'ai très peur. Si Macron passe, il sera encore plus dur, on doit lutter contre lui. Nous sommes les nouveaux résistants. On ne veut pas du passe vaccinal numérique, je suis au bord de la dépression avec les politiques sanitaires de Macron depuis deux ans. Je suis d'extrême gauche, mais là il faut comprendre qu'on va voter pour Marine Le Pen pour d'autres raisons que la droite identitaire."

Voir la suite : Gilets jaunes : retour sur leur parcours, à la veille du second tour [Deuxième partie]

À LIRE AUSSI

Image
Livio Kauffert
"Mes propos ont été manipulés" Le "Gilet jaune" Livio répond à RMC et Apolline de Malherbe
RMC manipulerait-il les propos ? Gilet jaune depuis les premiers actes, basé à Montpellier, Livio Kauffert était interrogé par la radio à l'occasion d'un reportage que...
16 avril 2022 - 17:01
Société
Image
Akhenaton
"Nous sommes dans une culture de destruction" Akhenaton
Pour ce "Défi de la vérité", nous nous sommes déplacés à Marseille afin d’aller à la rencontre du rappeur Akhenaton. Le chanteur du groupe IAM s’est particulièrement i...
15 avril 2022 - 20:45
Vidéos
Image
Sylvain Baron
"Je suis connu pour mes actions pacifiques et légales, pourquoi la DGSI n'était-elle pas au courant ?" Sylvain Baron
Le 23 mars, Virginie de Araujo-Recchia, avocate au barreau de Paris, Sylvain Baron, Gilet jaune et écrivain, ainsi que cinq autres personnes ont été interpellés par la...
26 mars 2022 - 20:20
Vidéos
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don